Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2008 1 28 /04 /avril /2008 11:29

qu’ils partagent avec ceux qu’ils baptisent de façon indue « staliniens », en réalité les révisionnistes du P »c »F !

Lénine sur le plan de la théorie et sur l’application pratique de la théorie a exprimé des points de vues en contradiction complète avec Trotski. Sur quoi porte les divergences fondamentales entre Lénine et Trotski ?

Sur les statuts du Parti :

Ce n’est pas une question administrative mais une question politique, quel type de Parti a besoin le prolétariat !

C’est au cours du IIème Congrès du P.O.S.D.R à Londres en 1903, que s’est menée la discussion sur les statuts.

1)      La position de Lénine a été la suivante. Il proposait un programme qui mettait en avant le mot d’ordre de DICTATURE DU PROLETARIAT (fait unique au sein de la IIème Internationale)

2)      Trotsky défendit la thèse selon laquelle la dictature du prolétariat n’était possible que le jour où la classe ouvrière et le Parti « seraient devenus presque identiques », où le prolétariat composerait la moitié de la population et les socialistes pourraient conquérir pacifiquement la majorité parlementaire (à remarquer que c’est encore aujourd’hui la thèse de la L.C.R, de L.O et des autres groupes trotskistes

3)      Les statuts avaient aussi comme objectifs de créer un parti de type nouveau homogène, combatif. Il ne suffisait pas d’accepter le programme et de payer ses cotisations, il Fallait MILITER DANS UNE ORGANISATION DE BASE, pour fermer la porte du Parti aux éléments hésitants, opportunistes, comme les mencheviks. L’argument de Trotsky « Je ne savais pas u’il fut possible de conjurer l’opportunisme par des statuts » « Trotsky déclare que l’opportunisme a des causes beaucoup plus profondes que tel ou tel point des statuts, qu’il découle de la différence du développement de la démocratie bourgeoise et du prolétariat » Lénine fait remarquer que justifier par des causes profondes de l’opportunisme la formule qui lui ouvre la porte, c’est tout simplement se ranger du côté des « suiveurs » Les statuts de Martov, eux ne demandaient aux adhérents que la reconnaissance du programme du Parti et de payer le soutien financier de celui-ci, ce qui ouvraient l’entrée du Parti  à tous les éléments instables, non prolétariens, enclin à l’opportunisme. Trotsky jouait les conciliateurs en ces deux conceptions inconciliables et diamétralement opposées. Il renforçait ainsi le camp des mencheviks. A remarquer  que les positions des trotskistes de la L.C.R et de L.O vont dans le même sens, ils sont pour le renforcement du P »c »F qui est un Parti révisionniste et n’ont pas un programme différencié si ce n’est celui du « contrôle ouvrier » sur les moyens de production capitalistes et non la dictature du prolétariat sur la bourgeoisie et l’expropriation des moyens de production.

·         Les phrases soulignées sont extraites de l’ouvrage de Lénine « Un pas en avant, deux pas en arrière » Mai 1904 - O.C, tome VI.

 

 Sur la Révolution Permanente :

Après le IIème Congrès, une lutte acharnée s’engage entre les bolcheviks et les mencheviks. Lénine développe sa thèse dans la brochure déjà citée, tandis que Trotsky  développe la sienne dans « Nos tâches politiques » Les menchévicks convoquent un Congrès en septembre 1903 pour lutter contre les décisions du Congrès. Cette conférence fut organisée par Trotsky, Martov (chef des menchéviks). En 1905 Trotsky opposa à la  théorie de la transformation de la révolution démocratique bourgeoise en révolution socialiste de Lénine, celle de  révolution permanente, théorie empruntée au pseudo-marxiste allemand Parvus, Cette théorie niait le rôle dirigeant du prolétariat à l’égard de la paysannerie et affirmait que celle-ci était incapable de s’allier à la classe ouvrière. Cette théorie divisait le front commun des forces motrices de la révolution.

 

LES TROIS ERREURS DE TROTSKY :

 

  • Trotsky ne voit pas le caractère bourgeois de la Révolution.
  • Il ne comprend pas comment s’opère le passage de cette révolution à la révolution socialiste.
  • Il nie la nécessité de l’alliance avec la paysannerie.

Partager cet article

Repost 0
Published by drapeau rouge - dans Histoire

Présentation

  • : Drapeau Rouge, le blog du PC maoïste de France
  • Drapeau Rouge, le blog du PC maoïste de France
  • : Le Drapeau Rouge est le journal et le blog du PC maoïste de France. Communiste,révolutionnaire et internationaliste, le PCmF lutte pour une révolution radicale en direction du communisme !
  • Contact

Evènements

Recherche

Publications

Livres

classiques

 

Brochures

http://www.aht.li/2055598/brochures_pcmf.JPG

Affiches

cpc.jpg

nouveaux combattants