Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 janvier 2016 3 13 /01 /janvier /2016 20:18
Gloire à celles tombées pour la cause du peuple !

Il y a 3 ans, le 9 janvier 2013, trois militantes kurdes étaient assassinées à Paris, dans les locaux du Centre d’Information du Kurdistan, tout près de la gare du Nord. Sakine Cansiz était une dirigeante fondatrice du PKK en 1979 ; Fidan Dogan était une dirigeante du Centre d’Information du Kurdistan ; Leyla Soylemez était une jeune militante kurde.


La police a arrêté Omer Güney, auteur présumé des meurtres, proche des Loups Gris (groupe fasciste turc), exécutant des basses œuvres du parti fasciste MHP. Mais à qui profite le crime, si ce n’est à l’État fasciste turc ? Plusieurs éléments de l’enquête indiquent qu’il y a une forte possibilité que ces meurtres aient été commandités par les services secrets turcs. La France a des intérêts communs avec la Turquie, ce qui explique la passivité de la justice bourgeoise française, qui est plus prompt à emprisonner de nombreux militants kurdes et turcs, ou à collaborer avec l’Allemagne, comme récemment envers un camarade de l’ATIK, en l’expulsant après l’avoir incarcéré en France. La collaboration des polices avec l’État fasciste turc est complète, au détriment du droit d’asile dont se targue les « démocraties » bourgeoises.


L’État fasciste turc n’a aucun intérêt à ce que la vérité soit faite. De tels crimes vont dans le même sens que ceux perpétrés en Turquie à Suruç et Ankara. Ils vont dans le même sens que les attaques meurtrières de l’État turc contre le mouvement kurde et le mouvement progressiste et révolutionnaire ; que les bombardements en Turquie et en Syrie contre la population, contre les forces qui se battent contre Daech. L’État fasciste turc ferme les yeux sur les trafics de Daech et l’aide logistiquement et militairement afin de tenter d’affaiblir la lutte armée menée par les différents groupes révolutionnaires et kurdes.


Mais malgré les assassinats, les bombardements, ces tentatives conjointes de l’État fasciste et de Daech pour anéantir les forces kurdes et révolutionnaires ont échoué et échoueront comme échouera la politique des impérialistes français, européens et américains au Moyen-Orient et partout dans le monde.


Au Rojava, une Brigade Internationale de Libération a été formée regroupant des anarchistes, communistes et révolutionnaires de Turquie, du Kurdistan, de Caucase, de Grèce, d’Allemagne, d’Espagne, d’Arménie, etc., dont les Camarades maoïstes de TIKKO (Armée Ouvrière et Paysanne de Libération de la Turquie) liée au TKP/ML (Parti Communiste de Turquie/marxiste-léniniste). La révolution démocratique et de libération nationale du Rojava a changé l’équilibre des forces dans la région.


Les puissances impérialistes sont les pourvoyeurs du terrorisme : elles ont soutenu Al Qaïda en Afghanistan contre le social-impérialisme russe. Les impérialistes américains ont armé les seigneurs de la guerre qui se sont déchirés entre eux, ce qui a ouvert la porte aux talibans. Ils sont ensuite intervenus avec l’aide d’autres forces impérialistes dont la France et l’Allemagne sous le couvert de l’ONU. L’attaque contre le World Trade Center en 2001 a servi de prétexte à Bush pour envahir l’Irak, « axe du mal », au nom de la « démocratie et de la liberté ». Ils ont créé un État fantoche, dirigé par les chiites qui ont exclu les sunnites. Bonne aubaine pour Al Qaïda, puis Daesh.


Les révoltes en Tunisie, en Égypte avaient suscité des espoirs au sein des peuples de la région, mais faute d’un Parti ayant une stratégie révolutionnaire, les impérialistes ont réussi à imposer de nouveaux chiens de garde. En Libye, le rôle principal fut dévolu à l’impérialisme français, qui s’est emparé de marchés juteux. Khadafi éliminé, les cliques se sont et continuent à s’entre-déchirer, pendant qu’une partie de l’arsenal passait entre les mains d’autres cliques, dont des groupes comme Boko Haram. Ainsi les impérialistes, en semant le chaos, ont soulevé de nouvelles pierres pour se les laisser retomber sur les pieds.


Pour contrôler le Moyen Orient, c’est à dire déstabiliser complètement la région pour rebattre les cartes, les impérialistes se sont servi de la révolte populaire en Syrie en espérant pouvoir placer leurs pions respectifs. Cela a engendré de nouveau le chaos, ce qui a permis à Daesh de profiter de cette situation pour conquérir des territoires sous le couvert de la résurrection du califat, un État réactionnaire de type féodal voulant perpétrer le système d’exploitation et d’oppression par la force et la violence la plus brutale. Un rêve qui finira à terme dans les poubelles de l’Histoire, tout comme le rêve des impérialistes.


Le vide idéologique créé par la restauration capitaliste en URSS et en Chine, la transformation des partis communistes en partis réformistes sans perspective révolutionnaire a laissé le champ libre aux idéologies réactionnaires et à la pénétration de Daech dans une toute petite minorité de la jeunesse qui rejette ce système mais se retrouve perdue, sans perspective politique, utilisée comme chair à canon pour le règne de nouveaux exploiteurs qui dissimulent leur véritable nature de classe.


Les attentats qui frappent les populations civiles des pays impérialistes renforcent l’État policier et la militarisation de la société avec la mise en place de l’état d’urgence ; le racisme anti-réfugiés et islamophobe avec la fermeture des frontières, la déchéance nationale ; et accentuent la division de la classe ouvrière et des masses populaire, la bourgeoisie tentant d’imposer l’Union nationale derrière ses drapeaux. Cela permet à l’État de poursuivre ses plans de « réformes » en toute tranquillité, c’est à dire le plan de liquidation des conquêtes sociales. Cette politique creuse le lit du FN, autrement dit la montée du fascisme en France, mais aussi dans tous les pays européens sous des formes diverses.


La résistance du peuple kurde, la résistance des forces révolutionnaires au Rojava ouvrent de nouvelles perspectives pour les peuples au Moyen-Orient, en Syrie, en Irak, en Palestine. Les peuples en lutte ébranleront à terme les régimes réactionnaires arabes et l’État sioniste qui opprime le peuple palestinien et est l’ami de l’Etat fasciste turc. Les guerres populaires dirigées par les Partis Communistes maoïstes en Inde, aux Philippines, en Turquie, au Pérou, forment la pointe avancée du mouvement révolutionnaire, la forme la plus haute de la lutte anti-impérialiste. Dans de nombreux pays se reconstitue le parti révolutionnaire, le Parti Communiste maoïste. Le prolétariat et les peuples opprimés du monde vaincront l’impérialisme et la réaction quel que soit le masque sous lequel elle se dissimule. Ensemble, nous construiront un monde sans exploitation ni oppression, un monde sans guerre où les fruits du travail commun sera réparti équitablement.


Quand des camarades sont assassinés, torturés par les impérialistes, des milliers d’autres se lèvent et reprennent entre leurs mains le drapeau de la révolution. Les Camarades kurdes assassinées à Paris ne se sont pas battus en vain !


VIVE LA LUTTE DU PEUPLE KURDE ! A BAS LE REGIME FASCISTE EN TURQUIE !

VIVE LA LUTTE REVOLUTIONNAIRE DES PEUPLES !

VIVE LA GUERRE POPULAIRE, SEULE VOIE POUR LA VICTOIRE DE LA REVOLUTION !

A BAS L’IMPERIALISME ET SES CHIENS DE GARDE ! A BAS LE FASCISME !

PROLETAIRES ET PEUPLES OPPRIMES DE TOUS LES PAYS, UNISSONS-NOUS !

Repost 0
29 novembre 2015 7 29 /11 /novembre /2015 21:25
Etat d'Urgence, arme de répression ! / The State of Emergency, a weapon of repression !

Nous en avions déjà parlé et les faits nous donnent raison, l’État d'Urgence n'est pas contre le « terrorisme » mais contre toutes celles et ceux qui s'opposent à l’État capitaliste.

 

Les manifestations sont toujours interdites en Ile-de-France, le gouvernement parle déjà de prolonger l’État d'Urgence voté par les parlementaires du Front de Gauche au Front National, plusieurs dizaines de militants et militantes subissent des assignations à résidence dans le cadre de l’État d'Urgence, des squats ont été délogés de force, les flics nous crachent à la gueule « qu'il n'y a plus de lois »,…

 

Cet après-midi, pour la deuxième fois, l’État d'Urgence était bravé à Paris. Cette fois par plusieurs milliers de personnes. Les flics ont fait leur sale boulot et ont réprimé la manifestation interdite.

 

Ce sont officiellement 341 interpellations et 317 gardes à vue. Cazeneuve a promis d'être d'une « extrême fermeté ».

 

Nous appelons à la solidarité avec tous et toutes les interpellés et les gardés à vue !

 

Continuons à braver l’État d'Urgence qui n'est qu'un outil pour museler la contestation !

 

Osons lutter, osons vaincre !

 

We have already said it and the facts prove us right, the State of Emergency is not against "terrorism" but against all who oppose the capitalist state.

 

Protests are still banned in Ile-de-France, the government is already talking of extending the State of Emergency voted by parliamentarians from Front de Gauche to Front National, several dozen activists are under house arrest because of the State of Emergency, squats have been evicted by force, cops spit "there are no more laws", ...

 

This afternoon, the second time, the State of Emergency was braved in Paris. This time by several thousand people. The cops did their dirty work and suppressed the banned demonstration. These are officially 341 arrests and 317 in police custody. Cazeneuve promised "extreme firmness".

 

We call for solidarity with all arrested and held in custody!

 

Continue to defy the State of Emergency which is only a tool to muzzle dissent!

 

Dare to struggle, dare to win!

 

 

Etat d'Urgence, arme de répression ! / The State of Emergency, a weapon of repression !
Etat d'Urgence, arme de répression ! / The State of Emergency, a weapon of repression !
Repost 0
Published by drapeau rouge - dans état d'urgence paris cop21 république english
15 novembre 2015 7 15 /11 /novembre /2015 19:13

The statement of Bloc Rouge translated in english, from Democracy and class struggle : http://democracyandclasstruggle.blogspot.co.uk/2015/11/france-bloc-rouge-maoist-unification-on.html

New attacks hit Paris. This time it was done on a grand scale, with coordination and multiple operating modes, up to the suicide bombing.

 

Targets were also multiple. Unlike the attack against Charlie Hebdo and Hypercacher in January, this time targets were less symbolic, more general and wanted to strike the entire population, except the attack in the Stade de France where the target could have been Francois Hollande.

 

The attack is claimed by ISIS.

 

We condemn these attacks, as we condemned the attacks in January.

 

But we will not shout with wolves, any more than we did in January.

 

We place ourselves once again on people's side, victim of attacks whose leaders are primarily the imperialists.

 

The different imperialist plunder the world, sowing misery, causing conflicts between people using the ethnic, religious, cultural, etc. differences between peoples. They intervene militarily, directly or indirectly, overtly and covertly. They do all this for the pillaging of raw resources, the exploitation of "cheap" labor, the establishment of local watchdogs and control of strategic areas.

 

In recent years, the French state is one of the most aggressive imperialism, with several external interventions of different kind: Afghanistan, Iraq, Mali (transformed into a military operation ranging from Mauritania to Chad in the Sahel region), Ivory Coast , Central African Republic, Libya, Syria, ...

 

It was France who armed the worst reactionaries who claim to fight for Islam in Syria ! Let us don't forget the state propaganda led by the Socialist Party against Bashar Al Assad, comprador bourgeois serving Russian and Chinese imperialists.

 

France has armed the Free Syrian Army to overthrow him. The FSA was a breeding ground of the worst religious reactionaries, including Al Nusra Front, one of the worst executioner of the Syrian people. These weapons have ended up in the hands of ISIS with those recovered in Iraq mainly provided by the United States and in Libya by France !

 

On the other hand, the imperialists are enriched through major arms sales worldwide, weapons that eventually end up in the hands of groups such as ISIS in countries which the imperialists have destabilized.

 

These interventions are all in the name of "democracy", the "human rights", etc. But each time, it is primarily to defend the interests of French imperialism.

 

These interventions have reinforced, directly or indirectly, jihadist groups affiliated with al-Qaida or ISIS (more recently). And then the destabilization caused by the interference and imperialist interventions themselves serve as a pretext for interference and other interventions.

The imperialists are pyromaniac firefighters! They burn their fingers with the fire they have lit themselves!

 

And as always, it is the people of the world who pay the bills.

 

They are the ones responsible for these attacks! ISIS and other reactionary groups would not exist if the imperialists do not sowed chaos across the planet!

 

Now Hollande declared the Emergency State and called the army as reinforcements.

 

One hears that France is at war. Yes, France is at war, and this is not new! Too many people around the world know it, to their cost.

 

Our fears following the attacks are several.

 

Firstly, we fear that the anti-immigrant climate and particularly anti-Muslim and anti-refugees will increase. The fascists of all stripes based on an oversimplification of reality and concealing imperialist oppression and exploitation will push further their propaganda and their attacks. The division within the proletariat and the masses may strengthen. This enhances the possibilities for reactionary mass mobilization, targeting a part of the population as scapegoats.

 

Then, we fear that the Emergency State allows the state to permanently restrict democratic freedoms such as the right to assembly and demonstration. This is already the case in Paris. We fear a strengthening of the police state under the catchphrase "It's for your safety."

 

Finally, therefore, we are concerned that these phenomena facilitate access to power of an even more reactionary fringe, maybe even fascist, of the bourgeoisie. It is a possibility much more dangerous than further attacks.

 

We must see clearly the dynamics that take place behind these attacks. We must appoint the imperialists who seek to reshare the world as those responsible for these attacks.

 

The only answer is that we must develop the revolutionary struggle to bring down the system who sows misery, war, barbarism, death around the world!

 

Since last January, we affirm:

No national unity behind the bourgeois republic instigators of wars and misery!

Do not yield to fascist propaganda that exploits barbarism to the account of the bosses!

Let us denounce the reactionary religious criminals that serve to weaken our struggles, to divide the people and to spread dangerous feudal ideas among the masses!

Solidarity with Muslim masses who will again suffer Islamophobic wave after these attacks!

Let us close ranks around the working class, last bastion against fascism!

On attacks in Paris region (english)
Repost 0
Published by drapeau rouge - dans attentats daech english paris imperialism
19 juillet 2014 6 19 /07 /juillet /2014 20:10

(Un compte-rendu de la manif et des photos sur http://lacausedupeuple.blogspot.fr/2014/07/sur-la-manif-interdite-de-soutien-au.html)

 

Le gouvernement  du pays « des droits de l’homme » a osé interdire  les manifestations en Ile de France (Paris et Sarcelles) de soutien au peuple palestinien et contre l’intervention criminelle de l’armée israélienne dans la bande de Gaza.


L’Etat impérialiste de France et les autres Etats impérialistes soutiennent la politique de l’Etat d’Israël depuis des décennies.


Israël poursuit sa politique de spoliation, accompagnée depuis sa création de massacres : rappelons-nous Tall el Zatar  et les millions  de réfugiés palestiniens. Israël continue sa politique d’expansion, multipliant l’implantation de colons en Cisjordanie et poursuivant leur objectif du Grand Israël au détriment du peuple palestinien.


Au niveau diplomatique, les impérialistes renvoient dos à dos les agresseurs israéliens et les palestiniens mais, dans la pratique, le gouvernement  a choisi son camp en interdisant la manifestation de soutien au peuple palestinien malgré le massacre qu’il subit tous les jours.


VIVE LA LUTTE DU PEUPLE PALESTINIEN !
SOUTIEN A LA MANIFESTATION CONTRE L’INVASION DU TERRITOIRE DE GAZA !

 

Sur l'interdiction de la manifestation en soutien au peuple palestinien en Ile de France
Repost 0
Published by drapeau rouge - dans palestine manifestation paris interdite
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 17:56
Retour sur la "manifestation" anticoloniale et antiraciste 2014
Samedi dernier aurait dû avoir lieu, à Paris, la traditionnelle manifestation de clôture de la semaine anticoloniale et antiraciste. Mais cette manifestation a été interdite par la préfecture... Un rassemblement s'est quand même tenu place de la République regroupant différentes organisations et individus. 

Le Bloc Rouge était présent et a tenu une table. Le tract L'impérialisme français poursuit sa politique néo-coloniale en Afrique a été distribué. On a également largement discuté de l'hommage à Pierre Overney qui se tenait le lendemain.

Le petit rassemblement tranquille sentait fort la frustration et, lorsque les interventions des différentes organisations ont eu lieu, les organisateurs ont appelés à entreprendre une marche sur la place. 

Les cortèges se sont mis en route, commençant par faire le tour sur la grande place de la République. Arrivés à l'autre bout, la police nous a bloqué la route. Les organisateurs ont annoncé que la police refusait de nous laisser passer et que, pour ne pas mettre en danger les camarades venus d'autres pays, ils resteraient sur la place. 


Les autres groupes sont retournés sur la place, mais, face à la police, le cortège Free Palestine et celui du Bloc Rouge ont continué la marche, aux cris de : "Troupes françaises, hors d'Afrique ! A bas l'impérialisme et ses chiens de garde !", "Palestine vivra, libérez Georges Abdallah !"

Bloqués par les flics en surnombre devant la banque, nous avons tenu un moment, scandant des " Police nationale, milice du capital !", "police partout, justice nulle part", faisant tristement échos à la soirée qui suivi le soir même contre les violences policières et en soutien à Amal Bentounsi.


La place fut alors entièrement encerclée par les robocops et leurs véhicules. Ils resserrèrent tant bien que mal les rangs et nous nous sommes retrouvés à une centaine, cernés par les bleus. 
Après retour avec les organisateurs, on a appris que les flics ne prévoyaient pas de contrôle d'identité, mais juste de nous parquer sur la place illégalement.

Camp de rétention spontané, checkpoint... Les termes fusent ! Et malgré le côté irréel et choquant de cette scène, on se rencontre, on discute, et on chante aussi ! 


Nous avant été séquestrés plus d'une heure sur cette place. Et ce n'est "qu'escortés" par les robocops et poussés sur le chemin du métro qu'on a pu sortir ! 


Drôle de journée... La manifestation anticoloniale et antiraciste qui se tient depuis des années, a du voir un gouvernement de "gauche" pour se voir interdite et enfin réprimée...

S'il fallait encore une preuve que la "gauche" ne vaut pas mieux que la droite nous avons été servis...

Voici l'ambiance de cette journée en photos et vidéos ... (voir également le reportage de Télé Bocal http://youtu.be/hzJ9ynymb7k?t=6m43s )




















































Repost 0
11 février 2014 2 11 /02 /février /2014 14:56

Suite à deux dimanches où à Paris la rue a été occupé par les forces réactionnaires sur des positions entre autre ouvertement antisémites et homophobes représentant la frange la plus réactionnaire de la bourgeoisie, les antifascistes sont descendus à leur tour dans la rue montrer qu'ils et elles ne laisseront jamais l'extrême-droite progresser sans avoir à faire à une résistance de classe.

Cette après-midi, en partant de la place Jules Joffrin, nous avons traversé les quartiers populaires du nord de Paris pour affirmer la nécessité d'un antifascisme populaire, d'un antifascisme militant de masse. Aux côtés des collectifs antifascistes étaient aussi notamment présents un important cortège de soutien à la lutte palestinienne, un cortège féministe et lesbien et un cortège du collectif des BARAS pour soutenir tout-e-s les sans-papiers montrant ainsi certains aspects essentiels de la lutte antifasciste aujourd'hui : l'opposition à l'impérialisme, au patriarcat et au racisme d'Etat.

Les slogans pro-palestiniens et féministes côtoyaient ainsi les slogans traditionnels antifascistes et les nouveaux visant en particulier l'antisémite Dieudonné et sa clique.

Aussi, face à la forte présence policière qui protégeait les banques, transferts d’argent et autres monopoles capitalistes, nous avons scandé encore une fois qu'ils sont bel et bien la milice du Capital.

La manif s'est terminée en commémoration sur le lieu de l'assassinat de Clément Méric pour y rendre un hommage essentiel et y faire une fois de plus la promesse de continuer le combat, de ne jamais oublier, de ne jamais pardonner.

Unité Mao IdF

Paris-Banlieue Antifa ! Compte-rendu de la manif antifasciste du dimanche 9 février
Paris-Banlieue Antifa ! Compte-rendu de la manif antifasciste du dimanche 9 février
Paris-Banlieue Antifa ! Compte-rendu de la manif antifasciste du dimanche 9 février
Paris-Banlieue Antifa ! Compte-rendu de la manif antifasciste du dimanche 9 février
Paris-Banlieue Antifa ! Compte-rendu de la manif antifasciste du dimanche 9 février
Paris-Banlieue Antifa ! Compte-rendu de la manif antifasciste du dimanche 9 février
Paris-Banlieue Antifa ! Compte-rendu de la manif antifasciste du dimanche 9 février
Paris-Banlieue Antifa ! Compte-rendu de la manif antifasciste du dimanche 9 février
Paris-Banlieue Antifa ! Compte-rendu de la manif antifasciste du dimanche 9 février
Paris-Banlieue Antifa ! Compte-rendu de la manif antifasciste du dimanche 9 février
Paris-Banlieue Antifa ! Compte-rendu de la manif antifasciste du dimanche 9 février
Paris-Banlieue Antifa ! Compte-rendu de la manif antifasciste du dimanche 9 février
Paris-Banlieue Antifa ! Compte-rendu de la manif antifasciste du dimanche 9 février
Paris-Banlieue Antifa ! Compte-rendu de la manif antifasciste du dimanche 9 février
Paris-Banlieue Antifa ! Compte-rendu de la manif antifasciste du dimanche 9 février
Paris-Banlieue Antifa ! Compte-rendu de la manif antifasciste du dimanche 9 février
Paris-Banlieue Antifa ! Compte-rendu de la manif antifasciste du dimanche 9 février
Paris-Banlieue Antifa ! Compte-rendu de la manif antifasciste du dimanche 9 février
Paris-Banlieue Antifa ! Compte-rendu de la manif antifasciste du dimanche 9 février
Paris-Banlieue Antifa ! Compte-rendu de la manif antifasciste du dimanche 9 février
Repost 0
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 10:18

Publié sur http://lacausedupeuple.blogspot.fr/2013/06/rassemblements-pour-clement-tue-par-les.html 

 

 

Le mercredi 5 juin 2013, en sortant d'un magasin de vêtements, près de la gare Saint-Lazare, Clément Méric, jeune syndicaliste âgé de 18 ans et militant antifasciste a été battu à mort par des membres de l'extrême droite radicale. Venu de Brest pour ses études à Sciences Po, il a été victime du contexte de violences d'extrême droite qui s'est développé ces derniers mois. Il est décédé des suites de ses blessures, dans la nuit, à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Toutes nos pensées vont à sa famille et à ses proches auxquels nous exprimons toute notre solidarité.

Ses ami-e-s et camarades.

----------------------------
A la mémoire de notre camarade et ami Clément tué hier soir par des fascistes, rendez vous à 17h aujourd'hui jeudi 6 juin au passage du havre, Métro Havre Caumartin 75009
---------------------------

 
Un rassemblement est également prévu à 18h30 place St Michel, Métro St Michel ou RER St Michel-Notre Dame, Paris.

 

Repost 0
Published by drapeau rouge - dans clément antifasciste tué fascistes JNR rassemblement paris

Présentation

  • : Drapeau Rouge, le blog du PC maoïste de France
  • Drapeau Rouge, le blog du PC maoïste de France
  • : Le Drapeau Rouge est le journal et le blog du PC maoïste de France. Communiste,révolutionnaire et internationaliste, le PCmF lutte pour une révolution radicale en direction du communisme !
  • Contact

Evènements

Recherche

Publications

Livres

classiques

 

Brochures

http://www.aht.li/2055598/brochures_pcmf.JPG

Affiches

cpc.jpg

nouveaux combattants