Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Depuis la restauration du capitalisme en URSS et en Chine, et dans les autres pays socialistes, les Etats impérialistes, Etats-Unis en tête, et les multinationales ont les mains libres pour la restructuration capitaliste à l’échelle mondiale. La restauration capitaliste leur ouvre de nouveaux marchés dans tous les ex-pays socialistes C’est pourquoi toutes les multinationales délocalisent pour ces pays où ils trouvent de la main d’œuvre bon marché, sans ou peu de droits sociaux, des conditions incroyables (terrain gratuit, exonération partielle ou totale d’impôts). Ce qui provoque un chômage massif dans les pays impérialistes, une misère accrue dans les pays opprimés et dominés. L’instabilité générale frappe tous les prolétaires, la masse des paysans sans terre, pauvres et même moyens particulièrement dans les pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du Sud.


Le prix des matières premières a augmenté considérablement, car la demande des pays comme l’Inde, la Chine, la Russie est forte. Les multinationales se disputent pour contrôler une partie de l’extraction ou de la transformation. L’impérialisme américain domine l’OMC et autres organismes contrôlés par les pays impérialistes, intervient militairement dans les zones stratégiques comme le Moyen-Orient, où est concentré le pétrole. Les marchés du pétrole avec celui des armements sont essentiellement concentrés entre les mains des pays impérialistes.


Une lutte acharnée entre les puissances impérialistes pour un nouveau repartage du monde est en cours. Mais ce n’est plus pour coloniser directement des pays, mais pour en diriger l’économie, les rendre dépendant grâce aux organismes internationaux de régulation du marché. Ainsi ces pays sont soumis à la dictature des impérialistes. Les classes dirigeantes des ces pays en retirent des avantages pour elles-mêmes et en font payer le prix au prolétariat et aux masses populaires. Chaque impérialisme entretient une clique au pouvoir ou dans l’opposition. S’ils ne marchent pas droit, s’ils ne font plus l’affaire, ou si un impérialisme parvient à en supplanter un autre, ils sont démis, en général en utilisant les seigneurs de la guerre qui perpétuent le massacre de population civile, sèment la désolation parmi la population.


Là où il y a oppression, la résistance s’organise, se développe, là sous la direction du mouvement de libération nationale, ailleurs sous la direction des nouveaux partis communistes (marxiste-léniniste-maoïste).


La position des communistes envers le mouvement de libération nationale est claire, il le soutient même quand ce mouvement n’est pas dirigé par lui car il affaiblit l’impérialisme. Pour autant il ne soutient pas son idéologie. Il doit participer à la lutte de libération nationale et faire comprendre que seul le Parti Communiste peut mener la lutte de libération nationale jusqu’au bout en rompant avec l’impérialisme et instaurant la république populaire, puis passant sans discontinuer à la construction du socialisme.
 
Les luttes significatives d’aujourd’hui sont :

  • La lutte du peuple palestinien contre l’impérialisme américain et sa tête de pont dans la région, l’Etat sioniste d’Israël, Etat colonial qui occupe l’ensemble de la Palestine. Les communistes-maoïstes sont pour une Palestine démocratique où vivront ensemble les populations d’origine culturelles, religieuses ou athées différentes, pour l’Etat laïc, la séparation de l’Eglise et de l’Etat, contre tout Etat religieux, toute religion d’Etat. Le Parti respecte la croyance religieuse de chacun, la considère comme une affaire privée, mais le Parti mène la lutte idéologique contre toute forme d’idéalisme.
  • La résistance du peuple libanais contre l’invasion de l’armée sioniste, la résistance irakienne et afhane contre l’impérialisme américain et ses alliés.
  • La guerre populaire au Pérou, au Népal, en Turquie, en Inde, aux Philippines, dirigée par les partis maoïstes.
  • Les révoltes populaires en Argentine etc., la révolte des banlieues, le CPE, les nouvelles luttes ouvrières en France.

Malgré la trahison des révisionnistes, les contradictions inhérentes au système capitaliste se développent et ne peuvent que se développer, aussi la résistance gagne en vigueur et en qualité, marche vers son unité, marche vers le communisme à l’échelle mondiale.
 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Drapeau Rouge, le blog du PC maoïste de France
  • Drapeau Rouge, le blog du PC maoïste de France
  • : Le Drapeau Rouge est le journal et le blog du PC maoïste de France. Communiste,révolutionnaire et internationaliste, le PCmF lutte pour une révolution radicale en direction du communisme !
  • Contact

Evènements

Recherche

Publications

Livres

classiques

 

Brochures

http://www.aht.li/2055598/brochures_pcmf.JPG

Affiches

cpc.jpg

nouveaux combattants