Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

La 1ère guerre mondiale a donné naissance à la Révolution d’Octobre. Désormais l’humanité était divisée en deux systèmes sociaux différents, opposés, le système capitaliste pourrissant et le système socialiste en édification.


La prise du pouvoir par le prolétariat en Russie, les tentatives de révolution en Allemagne, en Hongrie, le développement de nouveaux partis communistes en Europe vont radicaliser une partie de la bourgeoisie qui va créer et encourager la formation de puissants partis fascistes. Mussolini va prendre le pouvoir en Italie, Hitler en Allemagne. Ce qui va aboutir à la seconde guerre mondiale.


L’URSS va en sortir vainqueur, ce qui va conduire à la constitution d’un camp socialiste à l’Est. La victoire du Parti Communiste de Chine, va renforcer le camp socialiste. Le mouvement de libération nationale va connaître un développement formidable.


A la mort de Staline, la nouvelle bourgeoisie dans le Parti, dans l’appareil d’Etat, qui attendait le moment propice, sous l’impulsion de Khrouchtchev va réintroduire les normes capitalistes de gestion (rentabilité, méthodes de travail) dans l’industrie, supprimer les stations de machines agricoles (SMT) et charger les coopératives de charges nouvelles (entretien et achat du matériel), faisant régresser la propriété socialiste à la campagne, accentuer la différence entre prolétariat et paysannerie coopérative. En politique internationale, il prônera la coopération avec l’impérialisme américain.


Mao Zedong va s’opposer aux thèses de Khrouchtchev, qualifiées de révisionnisme moderne. Mao Zedong tout en dénonçant les attaques outrancières contre Staline qui ne faisait que le jeu de l’ennemi, avait une appréciation de Staline nuancée, critiquant son affirmation durant les années 30/40, que les classes avaient disparues, affirmation sur laquelle Staline reviendra avant sa mort (il dira même à ses collaborateurs qu’ils vendraient l’URSS à l’impérialisme). Ce qui amènera Mao Zedong à dire que la bourgeoisie (où son influence) était partout, dans le Parti, à l’Université, dans l’appareil d’Etat. La seule répression n’avait pas pu venir à bout des menées de la bourgeoisie et des arrivistes de tout poil qui travaillaient en sous-main pour la restauration du capitalisme.

 

Le mouvement d’éducation socialiste a été la première réponse pour lutter contre le processus de restauration que tentaient de mettre en place les révisionnistes chinois. L’objectif du grand bond en avant était de compter sur ses propres forces mais l’enthousiasme des masses sans moyens techniques suffisants n’a pas permis d’optimiser la production d’acier, de mauvaises récoltes ont accentué le phénomène, pour autant l’idée de compter sur ses propres forces était juste.

 

Les révisionnistes s’appuyant sur ces médiocres résultats ont tenté alors de poursuivre leurs efforts dans la voie de la restauration capitaliste. Pour les révolutionnaires, il fallait agir en mobilisant les masses contre les responsables engagés dans la voie capitaliste. Ce fut la Grande Révolution Culturelle Prolétarienne qui stoppa la restauration pour une période de 10 ans, remettant la classe ouvirère au pouvoir. Mais à la mort de Mao, les révolutionnaires (les 4 de Shanghaï et bien d’autres) ont été arrêtés.


Ten Xiaoping est revenu sur le devant de la scène et le processus de restauration a transformé la Chine socialiste en Etat capitaliste. Le Parti « communiste » qui dirige ce processus s’est transformé en parti fasciste qui dirige d’une main de fer ce processus, liquide les acquis du socialisme, la corruption remplace la probité communiste. L’appareil est pourri jusqu’à la moëlle. La situation que subissent prolétaires et paysans pauvres en Russie et en Chine n’est pas le fait de Lénine, de Staline et de Mao Zedong mais des renégats.

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Drapeau Rouge, le blog du PC maoïste de France
  • Drapeau Rouge, le blog du PC maoïste de France
  • : Le Drapeau Rouge est le journal et le blog du PC maoïste de France. Communiste,révolutionnaire et internationaliste, le PCmF lutte pour une révolution radicale en direction du communisme !
  • Contact

Evènements

Recherche

Publications

Livres

classiques

 

Brochures

http://www.aht.li/2055598/brochures_pcmf.JPG

Affiches

cpc.jpg

nouveaux combattants