Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 18:37

Devant la nécessité d'enrichir et d'avancer le débat entre les forces communistes au niveau international, et grâce au travail de traduction des camarades du Parti Communiste Révolutionnaire du Canada, nous publions ici la déclaration du Parti Communiste (maoïste) d'Afghanistan à propos du PCR-USA, et particulièrement de la soit-disant "nouvelle synthèse" de Bob Avakian.

 

PC maoïste de France

 

 


 

 

Notre position sur la nouvelle ligne du Parti Communiste Révolutionnaire dans son Manifeste et sa Constitution

 

Camarades !

Parmi les questions à l’ordre du jour de la quatrième réunion plénière du comité central du Parti communiste (maoïste) d’Afghanistan, il a été question de la ligne politique du Parti communiste révolutionnaire des États-Unis (RCP,USA), telle qu’exprimée dans son récentManifeste et sa constitution, dans le cadre d’une discussion plus globale sur l’état actuel du Mouvement révolutionnaire internationaliste (MRI). À la suite des discussions tenues à l’interne pour évaluer la position actuelle du RCP,USA, la plénière a insisté sur le fait qu’il s’agit d’une question importante qui concerne le MRI et le mouvement communiste international dans son ensemble, et elle en est arrivée aux conclusions suivantes:

1. Le texte de la nouvelle constitution du RCP,USA et celui de son Manifeste, qui réfèrent abondamment à la «nouvelle synthèse de Bob Avakian», ne comportent par ailleurs aucune mention du marxisme-léninisme-maoïsme. La constitution du RCP,USA ne fait aucunement référence à Lénine ou à Mao. De plus, Marx et Engels n’y sont cités qu’une fois, alors que le nom d’Avakian y apparaît continuellement. De fait, Lénine et Mao ne sont mentionnés qu’en annexe.

Nulle part, on ne trouve une quelconque explication à cette négligence. Apparemment, la seule raison de cette omission est que Marx et Engels, au même titre que Lénine, Mao et le marxisme-léninisme-maoïsme en général, sont considérés par le RCP,USA comme appartenant à un passé qui n’est plus pertinent.

Dans les faits, même si on prétend qu’elle s’inscrit dans la continuité du marxisme-léninisme-maoïsme et qu’elle en constitue un développement supérieur, la nouvelle synthèse de Bob Avakian apparaît comme une rupture avec le marxisme-léninisme-maoïsme.

2. Dans sa nouvelle constitution et son Manifeste, le RCP,USA divise l’histoire du mouvement communiste international, celle des révolutions prolétariennes et celle de la science et de l’idéologie du prolétariat révolutionnaire en deux étapes. Selon lui, la première étape commence avec la publication du Manifeste du parti communiste en 1848 et va continuer jusqu’à la défaite de la révolution en Chine en 1976. La deuxième étape, quant à elle, se serait amorcée avec la «nouvelle synthèse de Bob Avakian». Toujours d’après la nouvelle constitution et le Manifeste du RCP,USA la première étape serait désormais chose du passé.

Cette division ne concorde pas avec les différentes phases de l’évolution du capitalisme: la première, celle du capitalisme de libre compétition à l’époque de Marx et Engels, puis la deuxième, qui est celle où l’impérialisme s’est affirmé comme le stade suprême du capitalisme, comme l’a analysé Lénine, et qui est encore celle qui prévaut aujourd’hui. Elle ne concorde pas non plus avec les phases d’évolution de la science et de l’idéologie du prolétariat: d’abord le marxisme, puis le marxisme-léninisme, et enfin le marxisme-léninisme-maoïsme, qui pourrait déboucher, à la longue, sur une quatrième étape. Le seul critère qu’on nous présente pour justifier la division proposée est l’émergence de la nouvelle synthèse de Bob Avakian et la publication du nouveau Manifeste du RCP,USA, qui serait l’équivalent, ni plus ni moins, du Manifeste de Marx et Engels.

3. Dans la nouvelle constitution du RCP,USA, l’insurrection finale et généralisée au terme de laquelle le pouvoir impérialiste sera renversé et remplacé par le nouveau pouvoir révolutionnaire du prolétariat n’est pas décrite comme un soulèvement armé. Le titre choisi pour traiter de ce sujet n’est pas clair et s’avère pour le moins ambigu: «Pour conquérir le pouvoir, le peuple révolutionnaire doit aller à la rencontre de l’ennemi et le vaincre». Un peu plus loin, on affirme vaguement que «pour que la lutte révolutionnaire soit un succès, elle devra faire face et vaincre la force violente et répressive du vieil ordre d’exploitation et d’oppression». Mais on ne dit rien de plus précis et l’on ne trouve aucune analyse concrète de la nécessité d’initier et de poursuivre l’insurrection générale armée.

De plus, tandis que le Front uni sous la direction du prolétariat est mentionné – à part – comme un élément stratégique incontournable pour initier et continuer la révolution, on ne fait aucune mention de l’une des trois armes essentielles à toute révolution, à savoir les forces armées révolutionnaires. Dans la même section, le RCP,USA décrit ainsi l’affrontement décisif: «Il y aura un face à face entre d’une part, la classe dominante et les forces armées réactionnaires (et tous les autres réactionnaires) qu’elle mobilise, et d’autre part, le mouvement révolutionnaire de millions et de dizaines de millions de gens. La société deviendra en quelque sorte “compressée” autour de l’un ou l’autre “pôle”.» Comme on peut le voir, le concept d’insurrection armée et le rôle des forces armées révolutionnaires sous la direction du parti révolutionnaire prolétarien sont loin d’être clairs.

4. La nouvelle constitution et le manifeste du RCP,USA passent sous silence l’existence du MRI et des expériences de lutte positives et négatives qui l’ont marqué, comme les guerres populaires au Pérou et au Népal. Les 25 années d’existence du MRI sont mentionnées seulement en passant, dans une section qui traite des divisions qui sont apparues au sein du mouvement communiste international après la défaite de la révolution chinoise; et encore, on en parle comme d’une expérience ayant échoué. Si l’on tient compte du fait que le RCP,USA a été le parti qui s’est impliqué le plus dans la formation et la direction du MRI et du rôle important qu’il a joué au sein de son comité dirigeant, cette attitude sans principes et irresponsable peut avoir – et dans une certaine mesure, c’est déjà fait – une influence encore plus négative que les déviations des révolutions au Pérou et au Népal dans l’existence, la continuation et l’évolution du MRI.

Cette attitude sans principes et irresponsable face au MRI ne pourra faire autrement que d’affecter négativement le RCP,USA – ce qui est déjà le cas, dans une large mesure. Le premier objectif du MRI était la mise sur pied d’une Internationale communiste; l’attitude méprisante du RCP,USA face aux efforts du MRI, telle qu’elle ressort de son Manifeste et de sa constitution, démontre que la lutte pour mettre sur pied une Internationale communiste n’est plus un objectif urgent pour le RCP,USA, ni même un objectif mineur. Dans ce contexte, les efforts qu’il déploie pour propager son nouveau manifeste et sa constitution, incluant la prétendue «synthèse de Bob Avakian», témoignent du nationalisme étroit et de la vision suprémaciste qui le caractérisent.

5. Il n’y a pas de doute que l’objectif final des communistes est de construire un monde communiste sans exploitation ni oppression qui permettra d’émanciper toute l’humanité, avec une superstructure politique et culturelle conséquente. D’ici à ce que l’on réalise cette société sans classes, la longue histoire des sociétés de classes – y compris dans les pays socialistes – nous enseigne que c’est la lutte de classe révolutionnaire qui est la locomotive de l’évolution de la société humaine, et non pas une quelconque forme d’«humanisme» au-dessus de la lutte des classes. On peut parler d’un humanisme communiste, mais jamais comme un principe supérieur à la lutte de classe. Le but premier des communistes dans la société de classes, même à l’étape du socialisme, doit être la poursuite de la lutte de classe. Ce principe a été établi par Marx et Engels dans leur Manifeste et nous, communistes, devons le défendre fièrement.

L’humanisme vulgaire que le RCP,USA affiche dans sa nouvelle constitution et son Manifeste (en plus des autres aspects problématiques de la ligne qu’on y retrouve, dont le manque d’intérêt envers le principe de la dictature du prolétariat, le manque d’intérêt envers le principe de la continuité de la révolution sous la dictature du prolétariat [remplacé par celui de «la continuité de la révolution sous le socialisme»], le manque d’intérêt envers la stratégie d’insurrection armée pour arriver à la conquête du pouvoir, le mépris envers le MRI et le manque d’intérêt envers la formation d’une nouvelle Internationale communiste, etc.) reflète la dilution de la lutte de classe dans la nouvelle ligne politique du parti.

Les points que nous venons de mentionner indiquent, selon nous, le caractère erroné de l’orientation stratégique présentée par le RCP,USA dans son nouveau Manifeste et sa constitution. Par contre, on y trouve aussi certaines positions tactiques justes, qui cohabitent avec d’autres positions erronées. À notre avis, malheureusement, ces positions tactiques justes servent à justifier une orientation stratégique dans l’ensemble imparfaite et inacceptable. Et si cette orientation stratégique problématique persiste et continue à miner la ligne politique du parti, alors ces positions tactiques correctes vont finir par disparaître graduellement.

Le fait que nous présentions ainsi cette critique ne veut pas dire que nous ignorons les apports louables que le RCP,USA a faits par le passé à la révolution en Amérique et dans le mouvement communiste international. Cela ne veut pas dire non plus que nous ignorons les aspects positifs que l’on retrouve dans la «nouvelle synthèse» d’Avakian et dans les deux documents en question. Cependant, le trajet emprunté par le RCP,USA est similaire à celui qu’ont emprunté le Parti communiste du Pérou et le Parti communiste du Népal (maoïste), qui ont donné naissance à la «pensée Gonzalo» et à la «voie de Prachanda». Ces deux partis se sont appuyés sur des contributions théoriques et pratiques louables, auxquelles ils ont toutefois intégré des formulations incorrectes, qui les ont amenés à prétendre avoir développé l’idéologie du prolétariat révolutionnaire à un nouveau stade; cela a contribué à ce que leurs guerres populaires respectives souffrent de déviations et subissent des défaites.

Le RCP,USA exagère lui aussi les contributions louables et significatives qu’il a apportées; il les confond avec d’autres qui sont complètement erronées afin d’établir que sa ligne politique a atteint un niveau supérieur. Malheureusement, le cheminement du RCP,USA vers la mauvaise direction est beaucoup plus prononcé et étendu que ceux du Parti communiste du Pérou et du Parti communiste du Népal (maoïste). Le RCP,USA a atteint et adopté une position post-marxiste-léniniste-maoïste incorrecte, car elle ne représente pas un développement du marxisme-léninisme-maoïsme à une étape supérieure, mais repose sur la négation des acquis historiques. Face à cette situation, la tâche principale du Parti communiste (maoïste) d’Afghanistan est de mener la lutte contre cette orientation stratégique post-marxiste-léniniste-maoïste, pacifiste, humaniste, suprémaciste et non internationaliste.

Mener cette lutte avec succès exigera que l’on poursuive et approfondisse cette discussion. Nous devons garder en tête les leçons apprises des expériences du Parti communiste du Pérou et du Parti communiste du Népal (maoïste). Si l’on n’y prête pas suffisamment attention aux plans théorique et pratique, si l’on est laxiste ou encore, si on est exagérément optimiste sous prétexte de camaraderie internationaliste, cela sera non seulement erroné, mais ça s’avèrera désavantageux à long terme.

Le comité central du Parti communiste (maoïste) d’Afghanistan

 

http://3.bp.blogspot.com/_CEzb0dKqJ0o/TL3C1d86TqI/AAAAAAAAFPg/Dj2aAJA7Jzk/s1600/communist-maoist-party-of-afghanistan.gif

Partager cet article

Repost 0
Published by drapeau rouge - dans Idéologie

Présentation

  • : Drapeau Rouge, le blog du PC maoïste de France
  • Drapeau Rouge, le blog du PC maoïste de France
  • : Le Drapeau Rouge est le journal et le blog du PC maoïste de France. Communiste,révolutionnaire et internationaliste, le PCmF lutte pour une révolution radicale en direction du communisme !
  • Contact

Evènements

Recherche

Publications

Livres

classiques

 

Brochures

http://www.aht.li/2055598/brochures_pcmf.JPG

Affiches

cpc.jpg

nouveaux combattants