Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 10:36

Assassinat du Camarade Kishenji :
le fiel réactionnaire des cybers-"maoïstes"

 

Il y a eu plusieurs déclarations en hommage au Camarade Koteshwar Rao dit Kishenji, dirigeant du Parti Communiste d’Inde (maoïste) assassiné par la réaction. Outre la déclaration de notre Parti, nous avons signé une déclaration commune avec plusieurs partis et organisations. Le « PCMLM » [France] et le Parti Prolétarien du Bengale Oriental (Groupe d’Unité maoïste) [Bengladesh] ont également publié une déclaration commune.

 

Mais sous prétexte que deux phrases de la déclaration conjointe de différents partis et organisations reprendrait deux phrases de leur déclaration, le « PCMLM » se lance  dans une attaque en règle contre les signataires de la déclaration commune dans l’article sur leur site internet/journal : «  Les révisionnistes : une tradition de la copie et des faux ».

 

Si ces deux phrases sont correctes, quel est le problème ? D’autant qu’il s’agit de phrases des plus générales, que l’on retrouve sous d’autres formes dans d’autres déclarations. En revanche, ils n’ont rien à redire sur le reste de la déclaration, qui est elle aussi correcte.

 

Il n’en est pas de même de la leur, qui se permet dans une déclaration rendant hommage à un dirigeant du PCI(m) de donner des leçons à ce dernier. Qu’on en juge !

 

« Nous espérons que le Parti Communiste d’Inde (Maoïste) comprend son importance internationale. La réaction internationale veut écraser la Guerre Populaire indienne, à tout prix. Nous espérons que le Parti Communiste d’Inde (Maoïste) comprend bien la dimension de la lutte. »

 

Maintenant nos « donneurs de leçons » qui, en ce qui concerne le « PCMLM », n’est jamais sur le terrain dans la pratique en France mais très présent sur Internet, déclarent sans vergogne :

« De la même manière, le Parti Communiste d’Inde (Maoïste) ne peut plus rester silencieux au sujet de ce qui concerne le Mouvement Communiste International, et doit assumer ses tâches, par exemple en ce qui concerne l’échec népalais… et également au sujet de questions aussi importantes que la contradiction entre villes et campagnes, l’écologie, la défense de notre planète contre l’avidité des entreprises multinationales. »

 

C’est un peu fort de café, quand on sait que le PCI(M) se bat à côté des paysans contre les multinationales qui veulent s’emparer des terres des adivasis et qu’ils font en sorte de mettre l’accent sur un développement permettant de vivre sur place (irrigation, fermes piscicoles, écoles, centres de santé, etc.) pour éviter l’exode rural. Si cela n’est pas lutter contre les multinationales, si ce n’est pas lutter contre la destruction des forêts, contre la pollution, contre la désertification engendrées par l’installation de mines, de sites d’exploitations, contre la ruine des paysans, dont des milliers désespérés se sont suicidés, et de celles et ceux qui vivent des produits de la forêt, si cela n’est pas lutter contre l’exode massif vers les villes dans les bidonvilles, alors quoi ? Singur, Nandigram, Lalgarh, les gouvernements populaires –même embryonnaires- etc. sont les preuves vivantes de la position des camarades indiens, que les camarades luttent contre ces maux.

 

D’autre part, au niveau international, rappelons que le PCI(maoïste) a signé la déclaration commune du 1er Mai 2011 et qu’il soutient les activités du Comité International de Soutien à la Guerre Populaire en Inde qui a une existence réelle, une pratique de masse.

 

Quant à l’échec népalais, le PCI(M) a été le premier à mettre en garde contre le risque de dérive du PCN(M), sans pour autant jeté le bébé avec l’eau du bain mais en suivant avec attention le processus de lutte des deux ligne dans le Parti, tout en encourageant la ligne de gauche qui tâtonne, il est vrai, mais cherche à réorganiser le Parti et l’ensemble du mouvement. Les dogmatiques du « PCMLM », eux n’ont jamais rien prouvé dans la pratique et délirent sur le plan économique et théorique (nous y reviendrons).

 

Le «PCMLM », qui se réclame du maoïsme, n’a rien compris à la guerre populaire dans un pays comme l’Inde. Les intellectuels progressistes indiens qui ne sont pas maoïstes, eux, ont bien compris que les conditions objectives sont là et que les maoïstes ont su utiliser ces conditions objectives pour faire avancer par leur pratique les conditions subjectives au sein des masses, dans la guerre populaire qui s’étend en partant de la campagne vers la ville dans un pays aux structures en partie semi-féodales. Le maoïsme pénètre peu à peu l’esprit des masses dans les villes, et cela va se développer avec l’accentuation de la crise. Les faits montrent que l’extension et l’avancée de la guerre populaire à la campagne a de plus en plus une répercussion dans tout le pays, peu à peu.

 

En cliquant sur les liens vous trouverez :

 

1.    La déclaration commune du PPBO(GUM) et du « PCMLM »
2.    La déclaration commune  des partis et organisations « Le mouvement va se poursuivre, la révolution va continuer »
3.    L’article du « PCMLM » : «  Les révisionnistes : une tradition de la copie et des faux »

 

PC maoïste de France

 

Hammer sickle-2

 


 

Comrade Kishenji's murder :
the reactionary venom of 'internet-based-so-called-maoist'

 

There have been several declarations to pay tribute to Comrade Koteshwar Rao alias Kishenji, murdered by reactionary forces. Besides the declaration of our party, we also signed a joint statement with various parties and organizations. The “CPMLM” [France] and the Proletarian Party of East Bengal (Maoist Unity Group) [Bengladesh] have published a joint statement too.

But under the pretext that two sentences of the joint statement of different parties and organizations would have been inspired by two sentences of their statement, “CPMLM” has launched a severe attack against the signatories of the joint statement on their website/newspaper : “The revisionists: a tradition of copying and faking”.

If these two sentences were correct then what is the point? Moreover, we are talking about very common sentences that one can find written differently in other declarations too. On the other hand, they have nothing to say about the rest of the declaration, which is correct.

The same could not be said about theirs, which dares in a tribute declaration to a leader of the CPI(M) to give a lesson to this very same party. One can verify:

“We hope the CPI (Maoist) understand its international importance. The international reaction wants to crush the Indian People's War, at any price. We hope the CPI (Maoist) understands well the dimension of its struggle.”

Now, our “teachers” who, regarding “CPMLM”, is never on the ground of practice in France but very present on the Internet, declare shamelessly :

“In the same way, the CPI (Maoist) can not be silent any more in what concerns the International Communist Movement, and must assume its tasks, for example what concern the Nepali failure... and also about such important questions as the city and land contradiction, ecology, the defense of our planet against the greed of the Multi National Companies.”

That’s a bit much when one knows that CPI(M) is fighting side by side with the peasants against Multi National Companies which are grabbing the adivasi’s land and that the comrades are emphasizing a development to allow the peasants to live where they are (irrigation, fish farms, schools, health posts, etc.) to avoid rural exodus. If this is not fighting against MNCs, if this is not fighting against forest destruction, against pollution, against desertification caused by mines and exploitation sites, against the ruin of farmers -whose thousands desperate ones have already committed suicide- and of those who earn their living from the forest, if this is not fighting against massive rural exodus towards urban centers in the slums, then what is it ? Singur, Nandigram, Lalgarh, people’s governments –even embryonic- etc. are the living proof about Indian comrades’ stand, about their struggle against all these problems.

Moreover, at the international scale, it is worth recalling that CPI(Maoist) signed May 1st 2011 joint declaration and that the party support the activities of the International Committee to Support People’s War in India which has a real existence, a mass practice.

As for Nepali failure, CPI(M) was the first to warn about the risk of deviation of CPN(M), without throwing everything to rubbish but following carefully the two line struggle process in the Party and encouraging the left line which grope around, true, but aims at reorganizing the Party and the whole movement. “CPMLM” dogmatists have never proved anything in practice and are delirious in economics and theory (we shall come back to this later).

“CPMLM”, which claim to be Maoist, did not understand any of people’s war in a country like India. Progressive Indian intellectuals who are not Maoist, have well understood that objective conditions are here and that the Maoist known how to handle these to advance through their practice the subjective conditions among the masses, in the people’s war extending from rural areas to urban centers in a country with partly semi-feodalistic structures. Maoism penetrates step by step the mind of the masses in the cities and this will be developed further with the deepening crisis. Facts prove that the expansion and advance of people’s war in rural areas has more and more repercussion in the whole country, step by step.

Below :

1.    Joint Statement of PPEB(MUG)/Bangladesh and “CPMLM” (France)
2.    Joint statement of parties and organizations “The movement will continue, the revolution will continue”
3.    “CPMLM” article “The revisionists: a tradition of copying and faking”

 

Maoist Communist Party - France

 

 

 

Hammer sickle-2

 

Partager cet article

Repost 0
Published by drapeau rouge - dans Déclaration du PC maoïste de France

Présentation

  • : Drapeau Rouge, le blog du PC maoïste de France
  • Drapeau Rouge, le blog du PC maoïste de France
  • : Le Drapeau Rouge est le journal et le blog du PC maoïste de France. Communiste,révolutionnaire et internationaliste, le PCmF lutte pour une révolution radicale en direction du communisme !
  • Contact

Evènements

Recherche

Publications

Livres

classiques

 

Brochures

http://www.aht.li/2055598/brochures_pcmf.JPG

Affiches

cpc.jpg

nouveaux combattants