Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 13:18

http://indianvanguard.files.wordpress.com/2010/07/a-decades-old-picture-of-azad-from-the-police-files.jpg?w=170&h=214

 

Le 1er juillet, le Camarade Azad, membre du Bureau Politique et porte-parole du PC d'Inde - maoïste, ainsi que le Camarade Hem Pandey, ont été assassinés par les forces armées de l'Etat indien.

 

La police affirme que c'était un "affrontement". Nous ne connaissons que trop bien les soit-disant "affrontements" entre les dirigeants révolutionnaires et la police qui se terminent toujours par la mort des révolutionnaires une balle dans la tête ou dans le dos...

 

Nous nous associons au Parti Communiste d'Inde - maoïste et à tout le peuple opprimé de l'Inde en souvenir du Camarade Azad et du Camarade Hem Pandey.

 

Vive les martyrs Camarade Azad et Camarade Hem Pandey !

 

Vive la révolution indienne !

 

Parti Communiste maoïste de France

 

 

http://indianvanguard.files.wordpress.com/2010/07/azad_s-body-is-carried-at-his-funeral-in-adilabad-on-sunday.jpg

 

----------------------------


PARTI COMMUNISTE D'INDE (MAOÏSTE)


COMITÉ CENTRAL


Bureau régional du nord


Déclaration de presse


3 juillet 2010


Ce n'est pas du tout un affrontement  ! ! C'est un meurtre de sang froid par la police d'Andhra Pradesh ! !


Saluts Rouges aux Martyrs Camarade  Azad (Cherukuri Rajkumar) et Camarade Hem Pandey (Jitender) ! !


Vengeons les massacres des camarades bien-aimés par les troupes fascistes kaki du gouvernement d'Andhra Pradesh ! !

 

Azad a été arrêté à Nagpur le 1er juillet avec le Camarade Hem Pandey


Le 1er juillet, la Branche Spéciale de Police d'Andhra Pradesh, notoire pour ses enlèvements et les meurtres de sang froid, ont arrêté le Camarade Azad, membre du Bureau Politique et porte-parole du PCI (maoïste), et le Camarade Hem Pandey, un camarade de niveau de comité zonal dans la ville de Nagpur autour de 11h alors qu’ils allaient rencontrer un camarade qui été censé les accueillir de la zone de Dandakarnaya. Camarade Azad a atteint Nagpur vers 10h du matin le jour fatidique avec le Camarade Pandey, après un long voyage. Grâce à une information spéciale, les miliciens sans foi ni loi de l’APSIB les ont enlevés, peut-être emmené dans leur hélicoptère, jusque dans les jungles d'Adilabad près de la frontière du Maharashtra et les ont tués sur le coup et de sang froid.


Nous rendons notre hommage rouge à nos camarades bien-aimés et nous nous engageons à nous venger de ces tueurs.


La vie du Camarade Azad


Camarade Azad est un des aînés des dirigeants du PCI (maoïste). Il est dans le district de Krishna en Andhra Pradesh, dans une famille confortable. Il a fait son éducation à l'école de Sainik, à Korukonda dans le district de Vizianagaram. Le Camarade Surapuneni Janardhan, un camarade légendaire du mouvement d'étudiant, a amené le Camarade Raj Kumar dans le RSU [Radical Student Union] en 1974. Un étudiant brillant à l'Université Régionale de Technologie, qui est devenue célèbre en tant qu'Université Radicale de Technologie en ces jours, il a fini son Mtech [Master Technologique] en Génie Chimique et s'est rendu à Vishakhapatnam en accord avec la décision du Parti. Il fut le deuxième président du RSU d'Andhra Pradesh jusqu'en 1984. Il était le catalyseur derrière les nombreux mouvements étudiants et populaires d'Andhra Pradesh de cette période. Il est devenu membre du comité de district de l'unité vizag du PCI (ML) (Guerre Populaire). Il a parcouru l'Inde en long et en large pour organiser la Conférence sur la question Nationale tenue à Madras (maintenant Chennai) en 1981. Il a été déplacé au Karnataka en 1982 et le Camarade Azad devint l'un des membres fondateur du Parti au Karnataka et travailla en tant que secrétaire du Comité d'Etat du Karnataka. Il fut pris dans le Comité Central, après l'Assemblée Plénière Centrale en 1990. Il fut élu membre du CC lors de la Conférence Nationale en 1995 et depuis lors il a accompli son service au CC et au Bureau Politique. Il a continué à ces postes après la formation du PCI - maoïste en 2004. Il était le porte-parole du CC depuis lors.


Connu pour sa vie simple et son dur labeur ; ses lectures vorace et ses brillantes analyses des situations, sa logique et son articulation limpides et pointues, et ses fines qualités d'organisation, il a contribué largement au mouvement révolutionnaire dans de nombreuses  sphères. Il a écrit à profusion dans People’s March, People’s War (organe théorique du PCI -maoïste), et dans le Bulletin d'Information Maoïste. Il a écrit une fine critique des intellectuels d'Andhra Pradesh, qui furent désillusionnés et perdirent la foi dans le mouvement révolutionnaire après les événements de 1990 de l'effondrement de l'impérialisme soviétique et de ses régimes satellites.


Dans sa mort, le mouvement révolutionnaire indien a perdu un camarade exemplaire et une étoile brillante, qui ont servi le mouvement plus de trois décennies et demies.


Juste avant son dernier voyage, il a reçu des questions pour une interview dans un magazine bien connu. Il a répondu qu'il était en voyage et enverrait les réponses dès que possible.


Ce n'est pas Sukhdev, mais le Camarade Hem Pandey d'Uttarakhand qui a été tué par l’APSIB.


Le Camarade Hem Pandey, 30 ans, venait d’un village voisin de la ville de Pithoragarh de l’état d'Uttarakhand. Il a fait son Master d’histoire à l'université de Nainital et s'est inscrit pour un Doctorat. Tandis qu'il était à l'université, il était membre actif de l’AISA, et réalisant progressivement le caractère pseudo révolutionnaire de la politique de l'AISA, il s'est tourné vers les groupes radicaux, plus tard en 2001 il a rejoint le PCI (ML)(Guerre Populaire). Il a organisé la paysannerie dans les villages montagneux du district d'Almora, prenant en main d’innombrables problèmes de la paysannerie, y compris les problèmes provenant du Sanctuaire de Binsar. A la voix calme et posée, portant des lunettes, maigre et énergique, le Camarade Hem a gagné l'amour des personnes de cette région. Il fut transféré vers des travaux plus importants en 2005. Il avait réalisé ses nouvelles tâches avec patience et endurance. Son appétit pour apprendre de nouvelles choses, lisant de plus en plus, et son ardeur pour écrire ses pensées sont des choses pour l'émulation de tous les révolutionnaires. Il a écrit divers articles aux magazines sous divers noms de plume. Nous invitons les organisations de droits civiques à exiger que la police d'Andhra Pradesh envoie le corps du Camarade Hem Pandey à sa mère qui est à Haldwani, état d'Uttarakhand, qui est son unique parent survivant.


APSIB- l'avatar indien du Mossad


Le Bureau Spécial d'Espionnage d'Andhra Pradesh [APSIB], qui a été partiellement formé par le Mossad, a acquis la notoriété de son maître entraîneur-le Mossad- en Inde. Il se déplace à travers les frontières d'état, et mène des enlèvements et des meurtres de sang froid en toute impunité. Ceci se produit avec les bénédictions claires de Manmohan-Sonia et Chidambaram. Cette troupe fasciste a établi ses tentacules dans toute l'Inde, recourant au massacre des révolutionnaires, raillant le jugement récent de la Cour Suprême d'Andhra Pradesh que tous les affrontements doivent être d'abord enregistrés en tant que meurtres sous l’IPC 302. Finalement ces tueurs seront pris à la tâche par les masses révolutionnaires.


Est que Chidambaram s'attend à ce que le PCI (maoïste) vienne à des négociations avec le sang des Camarades Azad et Hem Pandey sur ses mains ?


Le PCI (maoïste) n'a jamais contesté ou a soulevé d’objection dans le cas de vrais affrontements. La police d'Andhra Pradesh a recourt aux mensonges goebbelsiens, que même les crédules ne croient pas. Le PCI (maoïste) s’est toujours tenu du côté de la vérité et de la responsabilité envers le peuple, et a toujours énoncé les faits. Il n'y a aucun programme tel que Azad allant à la forêt de Sarkepally d'Adilabad. Azad allait discuter avec nos camarades, entre autres, des propositions concrètes de personnes bien intentionnées comme Swamy Agnivesh au sujet de dates particulières pour le cessez-le-feu mutuel. Il transportait la lettre confidentielle de Swamy Agnivesh écrite à Azad datée du 26 juin 2010. Est que Chidambaram s'attend à ce que le PCI (maoïste) vienne à des négociations avec le sang des Camarades Azad et Hem Pandey sur ses mains ? Il nous appelle à plusieurs reprises à arrêter la violence ? Tuer des camarades désarmés par la police d'Andhra Pradesh avec vos bénédictions - n'est ce pas comme des diables chantant des écritures saintes ?


Mensonges pieux de la police d'Andhra Pradesh


Alors qu’il n’y a aucun mouvement et organisation à Adilabad, quelle est la nécessité d'Azad d’y aller ? Que la police ait trouvé un AK47 est encore un pieux mensonge. Il est descendu d'un train vers 10h du matin avec le Camarade Hem Pandey dans la gare de Nagpur, et a été arrêté par l'APSIB sans armes. Le gouvernement suit-il sa propre constitution, article 21 ? Le gouvernement suit-il le cœur de la convention de Genève que « des personnes sans défense » ne devraient pas être attaquées ? N'est-ce pas une hypocrisie totale et un canular que d'un côté le gouvernement mette en place la loi de prévention de la torture et que de l’autre la police recoure chaque minute à la torture des détenus ? C'est une histoire inventée d’affrontement répétée jusqu’à la nausée par la police d'Andhra Pradesh, reprise à tambour battant par les médias. Le droit à la vie, garanti par la constitution, est raillé et le droit d'être produit dans un délai de 24 heures après l'arrestation métamorphosé en droit de tuer dans les 24 heures après l'arrestation, de sorte qu'il n'y ait aucune place pour une demande de réparation par leur proche et cher.


Nous faisons appel aux organisations de droits civiques, aux démocrates, aux patriotes de prendre pour l'occasion l’étude approfondie de ce faux affrontement comme exemple des nombreux meurtres extra-légaux qui se produisent dans ce pays et d’amener la vérité devant le peuple.


Ajay,


Porte-parole,


PCI (maoïste)


Partager cet article

Repost 0
Published by drapeau rouge - dans Répression

Présentation

  • : Drapeau Rouge, le blog du PC maoïste de France
  • Drapeau Rouge, le blog du PC maoïste de France
  • : Le Drapeau Rouge est le journal et le blog du PC maoïste de France. Communiste,révolutionnaire et internationaliste, le PCmF lutte pour une révolution radicale en direction du communisme !
  • Contact

Evènements

Recherche

Publications

Livres

classiques

 

Brochures

http://www.aht.li/2055598/brochures_pcmf.JPG

Affiches

cpc.jpg

nouveaux combattants