Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2015 7 27 /09 /septembre /2015 17:27
Sur la question des réfugié-es

Depuis des mois et des mois, des milliers de réfugiés qui fuient la guerre, les massacres, les torture, meurent noyés en tentant de traverser la Méditerranée, en passant les frontières dans des camions, etc. Le corps du petit Aylan sur une plage a été le déclencheur dans l'opinion publique. Les gouvernements européens ont dû réagir.

 

Les Etats européens, les gouvernements, les partis politiques sont divisés sur les méthodes à employer pour, suivant leur expression "endiguer la vague migratoire des réfugiés". Mais ils sont unis sur le fond pour refouler les clandestins et faire un tri « qualitatif ». L'opinion publique est aussi divisée, une partie est pour acceullir les réfugiés, l'autre pour les refouler.

 

Les gouvernements, les Etats, l'OFPRA

 

Les gouvernements contre l'accueil des immigrés sont la Hongrie, la Slovaquie, la Roumanie ; les indécis sont l'Estonie, la Lettonie, la Pologne, le Danemark.

 

De l'autre côté, les pays de l'Ouest de l'Europe dont l'Allemagne et la France veulent imposer des quotas à chaque membre de l'UE, ce que refusent les gouvernements des pays opposés à l'accueil des immigrés. Le ministre de l'Intérieur allemand déclare : « Les pays qui refusent la répartition sont souvent ceux qui reçoivent beaucoup de fonds structurels » « je trouve juste qu'ils reçoivent moins de moyens ». Ces fonds structurels ne sont pas des dons, mais des placements pour créer les infrstructures permettant une bonne délocalisation et l'exploitation des travailleurs et travailleuses de ces pays, pour un meilleur rendement du capital. Le mur de la honte de Shengen en Hongrie est payé par l'UE pour arrêter les réfugiés.

 

L'OFPRA (Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides), sous prétexte d'efficacité, installe une antenne à Rome pour choisir entre les « vrais » demandeurs d'asile et ceux qui ne le seraient pas, alors que tous et toutes fuient la guerre, les bombardements, les tortures. C'est le premier tri. Ensuite l'OFPRA fait un second tri, et seulement un tiers est accepté après une longue attente. Pour refuser un maximum de réfugiés, l'OFPRA se propose d'installer ses bureaux à la source des migrations, au Liban et en Syrie.

 

En réalité, les principaux pays à accueillir les refugiés syriens sont les pays dominés par les impérialistes dont les gouvernements sont les chiens de garde des impérialistes respoansables du chaos actuel : au Liban (1,2 millions), en Irak (3 millions de déplacés), en Egypte (plus de 130 000), en Jordanie (650 000), en Turquie (1,9 million). Le nombre des réfugiés arrivant en Europe représente environ 10% de tous les migrants syriens.

 

Les politiques

 

300 personnes se sont rassemblées le samedi 12 septembre sur le village associatif organisé devant le Centre Pompidou-Metz pour la grande collecte en faveur des réfugiés syriens et irakiens. Au milieu de la foule, une poignée de représentants de Génération Identitaire, groupe fasciste, a allumé des fumigènes. Le FN a lui appelé à un référendum. L'association « Avenir ensemble », a alors entonné : "On est tous des enfants d’immigrés. Metz s’est déjà engagée à accueillir 250 personnes fuyant la Syrie." "Il y a des appartements disponibles et par-dessus le marché, j’en appelle à la population." Son maire, Dominique Gros est un des 600 maires qui se sont engagés dans ce sens.

 

On "découvre" que des logements vides sont détenus par l'Adoma (ex-Sonacotra) qui dispose de 5000 places, l'AFPA, 7500, le ministère de la défense 8000. En outre, il y a 75 650 HLM vacants. Le parc de logements HLM vides voués à la démolition est estimé de 9 000 à 16 000, alors qu'ils pourraient être réhabilitables. L'urgence fait lever le voile sur les logements vides et inoccupés qui s'élèvent à 2 millions en France, alors que plus de 100 000 SDF vivent dans la rue et que des centaines de milliers de familles vivent dans des logements insalubres ou trop petits. L'arrivée des réfugiés montre que la crise du logement est artificielle pour glonfler les prix du foncier, du marché immobilier et locatif.

 

Estrosi, maire de Nice à l'extrême droite des Républicains, a affirmé sans vergogne que « parmi les migrants nous avons des terroristes de Daech qui s'infiltrent ». Alors que les réfugiés sont fichés dès l'entrée dans l'UE, interrogés pour obtenir le droit d'asile... Marine le Pen en Essonne a déclaré "Les migrants qui arrivent en Ile-de-France vont chercher les emplois que vous n'avez pas, les prestations sociales que vous n'avez plus" "l'invasion migratoire n'aurait rien à envier à celle du IVème siècle, et aura peut-être les mêmes conséquence."

 

Quant à Robert Ménard, il est allé dire en personne, accompagné par sa milice armée locale, à des réfugiés qu'ils n'étaient « pas les bienvenus ». A Roanne, le maire ne veut accueillir que des chrétiens.

 

Et on ne compte plus le déferlement raciste des politicards de tous bords, sans oublier les réseaux sociaux où on retrouve les pires horreurs dignes des nazis.

 

Les impérialistes sont les responsables

 

Les Etats impérialistes sont les responsables de la guerre au Moyen-Orient et de la montée de l'EI. L'intervention de l'impérialisme américain en Afghanistan contre le social-impérialisme soviétique et le soutien qu'ils ont apporté aux islamistes et à El Qaïda, puis la nouvelle intervention américaine et de la coalition internationale contre les talibans a ouvert la voie à El Qaïda. La destruction du World Trade Center a donné l'occasion à Bush de décréter la "guerre des civilisations", envahir et occuper l'Irak, se débarrasser de Saddam Hussein, son ancien allié contre l'Iran. Les USA ont alors mis en place un régime fantoche dirigé par des chiïtes contre les sunnites précédemment au pouvoir. L'objectif : s'emparer du pétrole irakien, renforcer leur présence stratégique dans la région.

 

Cela ne suffisait pas. Les révoltes populaires en Tunisie et en Egypte ont été détournées par les classes dirigeantes soutenues par les impérialistes. L'intervention en Lybie a provoqué le chaos, les seigneurs de la guerre ont morcelé le pays. Les trafiquants et les islamistes ont pillé des stocks d'armes vendus contre du pétrole à Khadafi, et ainsi permis le renforcement des mouvements islamistes au Nigéria, au Mali, etc.

 

Mais il manquait plusieurs pions pour que les impérialistes dominent complètement le Proche-Orient. Aussi fallait-il faire tomber un autre dictateur, Bachar el Assad soutenu par l'impérialisme russe qui détient une base navale en Syrie et son allié le Hezbollah au Liban et ainsi renforcer le gendarme local, l'Etat d'Israël gendarme de l'impérialisme dans la région. La juste révolte des masses populaires en Syrie a été vite reprise en mains par les radicaux islamistes de l'EI qui s'étend aujourd'hui en Irak et en Syrie. Les kurdes d'Irak ont fait reculé l'EI au nord de la Syrie, aidés par les kurdes de Turquie que combat le gouvernement fasciste d'Erdogan plus qu'il ne combat l'EI. Aujourd'hui le gouvernement français qui bombarde l'EI en Irak, le fait en Syrie. Ce qui va augmenter le nombre de réfugiés victimes des soit-disant frappes ciblées contre l'EI.

 

Acceuillir les réfugiés, organiser la résistance contre le racisme et le fascisme

 

Globalement, en Europe, malgré la propagande anti-immigrée des fascistes et des gouvernements, la population approuve l'aide aux réfugiés : en Allemagne 66 %, en Italie 61 %, en Pologne 53 %. En Suède, en Belgique, aux Pays-Bas, malgré le poids de l'extrême droite, l'opinion est favorable à l'accueil des réfugiés. Les populations les plus hostiles à l’accueil sont celles du Danemark et de la Hongrie.

 

En France, malgré la propagande anti-immigrée du FN, du relais médiatique dont il bénéficie, de la politique de répression de l'immigration et des Rroms par le gouvernement PS, des campagnes réactionnaires de la droite contre l'immigration, des attaques des groupes ouvertement fascistes voire néo-nazis, 53 % des français sont pour l'accueil des réfugiés.

 

Le rôle des maoïstes

 

Les maoïstes sont pour le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes, à se révolter contre l'expolitaion et l'oppression, contre les interventions des impérialistes, contre l'occupation d'un pays par un autre.

 

Les maoïstes sont pour les guerres justes de libération nationale anti-impérialiste ; soutiennent les révoltes contre les dictateurs à la solde des impérialistes, comme première étape de l'émancipation des peuples. Mais l'histoire nous démontre que l'on ne peut s'appuyer sur un impérialisme contre un autre, pas plus que sur une clique réactionnaire, quelle que soit la bannière sous laquelle elle tente de mobiliser les masses exploitées et opprimées en usant de la démagogie ou en s'appuyant sur la croyance ou la culture populaire du peuple, en profitant de ses difficultés provoquées par la crise du système capitaliste.

 

Les maoïstes sont pour la guerre populaire, seul moyen pour en finir avec les guerres injustes. Les impérialistes, ne rendront jamais les armes car elles leur permettent d'assujettir les peuples par la terreur. Il faudra les leur arracher des mains, et pour cela les combattre et les vaincre. Chaque peuple doit en finir avec sa propre bourgeoisie, instaurer le socialisme, la démocratie nouvelle pour le pueple dans chaque pays comme transition vers la société communiste à l'échelle mondiale. C'est la seule voie pour en finir avec toute cette misère, tous ces morts, tout ce sang et ces larmes versées. Avec le communisme, nous construirons un monde nouveau, sans exploitation, sans oppression, sans guerre, sans pollution, un monde réconcilié avec la nature que le capitalisme est en tarin de détruire. Nous n'avons qu'une planète, ils sont en train de la détruire et nous avec. Ce sont des criminels, nous devons les mettre à bas.

 

Dans nos tâches immédiates, nous devons apporter la solidarité avec les réfugiés, victimes de la barbarie impérialiste et détruire les fausses idées propagées à leur propos ; nous devons nous opposer à toute intervention militaire impérialiste ; nous devons dénoncer le rôle de la bourgeoisie impérialiste dans les massacres contre les populations et le soutien apporté aux bouchers de leur propre peuple (comme Erdogan en Turquie par exemple) ; nous devons apporter notre soutien aux forces indépendantes qui luttent contre les impérialistes et contre les réactionnaires de tous bords (comme la résistance kurde et les communistes qui luttent au Kurdistan et au nord de la Syrie notamment).

 

Le rôle du Parti Communiste

 

Nos ennemis sont organisés. C'est pour cela qu'ils règnent, C'est pour cela qu'ils tiennent en main les moyens de production et d'échanges qui leur permettent de nous exploiter et de nous opprimer grâce à leur appareil d'Etat. C'est avec notre sang et celui des autres peuples qu'ils mènent leurs guerres de rapines, qu'ils tentent de nous diviser, pour que nous nous dressions les uns contre les autres. C'est avec l'armée, la police et leur justice de classe qu'ils nous répriment, c'est au nom de la lutte contre le terrorisme qu'ils posent une chape de plomb sur nos libertés, qu'ils nous fichent, qu'ils pourchassent les plus exploités, les travailleurs sans droits, les sans-papiers.

 

Pour combattre l'Etat de la classe exploiteuse. Il nous faut une organisation supérieure à la leur. Nous sommes la majorité, mais nous sommes dispersés, divisés, sans objectif clair, ni stratégie claire pour l'atteindre. Nous ne pouvons y parvenir sans cette organisation supérieure capable d'unir la majorité de notre peuple dans un front unique pour la révolution, et de construire la force combattante pour repousser les attaques de la bourgeoisie, puis de passer à l'offensive contre elle et en finir avec ce système et apporter notre aide à tous les peuples en lutte dans le monde. Alors, il n'y aura plus de réfugiés car chaque peuple pourra vivre en paix et construire la société nouvelle avec les auttes peuples un monde nouveau. Ce n'est pas un rêve mais une nécessité absolue pour que la terre ne devienne un enfer pour l'humanité. Le but du communisme, c'est de faire de notre terre un paradis pour l'humanité.

 

Les impérialistes sèment la guerre et la misère !

 

A bas l'impérialisme et ses chiens de garde !

 

Vive la solidarité internationale des peuples !

Partager cet article

Repost 0
Published by drapeau rouge - dans réfugiés syrie impérialisme

Présentation

  • : Drapeau Rouge, le blog du PC maoïste de France
  • Drapeau Rouge, le blog du PC maoïste de France
  • : Le Drapeau Rouge est le journal et le blog du PC maoïste de France. Communiste,révolutionnaire et internationaliste, le PCmF lutte pour une révolution radicale en direction du communisme !
  • Contact

Evènements

Recherche

Publications

Livres

classiques

 

Brochures

http://www.aht.li/2055598/brochures_pcmf.JPG

Affiches

cpc.jpg

nouveaux combattants