Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 11:45
 Soutien à la guerre populaire en Inde : trois journées internationales d'actions les 29-30-31 janvier 2015

Par le Comité International de Soutien à la Guerre Populaire en Inde

 

Jour 1 – 29 janvier

 

L'Inde entre fortement sur la scène mondiale de l'impérialisme, tandis que les multinationales indiennes gagnent des positions et un rôle actif, tandis que dans les pays impérialistes les liens entre les multinationales indiennes et patrons locaux consolident une relation de complicité et d'alliance - toujours dans le cadre des conflits et de la concurrence sur le marché mondial et de la crise économique et financière. De cette façon, les multinationales indiennes deviennent également pour le prolétariat des pays impérialistes un ennemi interne et, d'autre part, les multinationales des pays impérialistes participent pleinement à la super-exploitation du prolétariat indien et au pillage des ressources de l'Inde.

 

Les prolétaires en Inde et dans le monde subissent de dures épreuves car les patrons, de l'Amérique, à l'Europe, à l'Inde, sont unis dans la poursuite de leurs profits sanglants sur le dos du prolétariat et des masses. Ce lien dans la sphère économique se traduit par une nouvelle harmonie politique entre le gouvernement hindou fasciste de Modi et les gouvernements d'un style moderne de fascisme des puissances impérialistes. Ces gouvernements veulent marcher main dans la main et le gouvernement indien réitère les pressions internationales pour arrêter le soutien à la guerre populaire et à la lutte du peuple indien. Mais les travailleurs sont une classe unique au niveau international et ils doivent resserrer fermement leurs liens de solidarité et de lutte.

 

Pour cela, nous appelons le 29 Janvier à une journée internationale d'action contre les usines des multinationales indiennes, Jindal Mittal et Tata en particulier, pour amener ce message, à la fois aux travailleurs et aux patrons, en Inde comme partout dans le monde.

 

Nous lançons un appel à organiser des manifestations, des discours, des graffitis et toutes autres formes de mobilisation et d'action qui sont appropriées au niveau de chaque pays.


Il y a un large éventail de publications d'agitation et de propagande , et une cartographie des objectifs possibles de mobilisation.

 

Jour 2 – 30 janvier

 

En 2009, les classes dirigeantes indiennes soutenues par l'impérialisme ont lancé l'opération Green Hunt, une véritable guerre contre leur propre peuple, qui vise à éliminer toute résistance, mais surtout de décapiter et écraser le mouvement révolutionnaire maoïste qui a  gagné en force et s'est établi, s'étendant jusque dans de nouvelles zones.

 

Une sale guerre, menée à l'aide d'énormes moyens en termes de troupes, d'armes et de technologies. Il applique la stratégie dite de «conflit de basse intensité», mais de la plus haute intensité sont les crimes odieux perpétrés chaque jour. Depuis 2009, des centaines de combattants et des syndicalistes, des militants politiques et révolutionnaires et des dirigeants ont été massacrés dans les "faux affrontements", des dizaines de milliers d'adivasis, des paysans, des travailleurs, des femmes, des étudiants, des jeunes musulmans, intellectuels, militants des droits de l'homme et des nationalités opprimées ont été arrêtés et emprisonnés sans procès, tous systématiquement marqués comme «maoïstes» ou «terroristes». Green Hunt a transformé l'ensemble du sous-continent de la "plus grande démocratie du monde" en une "prison des mouvements populaires".

 

L'arrivée au pouvoir de Modi pousse l'Opération Green Hunt à ce qu'on appelle la 3ème phase. 3ème phase signifie intensification. D'autres milliers de flics, paramilitaires et milices privées ont les mains libres dans leurs attaques sur les personnes. Cela signifie la mobilisation réactionnaire des organisations de masse dites "safran" et la normalisation et la "safranization" de l'éducation et de la culture. 3ème phase signifie extension. Jour après jour, l'ensemble du sous-continent, non seulement le «corridor rouge»  dans lequel les révolutionnaires maoïstes agissent et luttent, devient le terrain d'action des forces de l’État et leur violence impunie.

 

En fin de compte, 3ème phase signifie la généralisation de la guerre contre le peuple. La cible n'est plus les «maoïstes», «terroristes» et les masses indigènes "manipulées" par eux, mais toute opposition organisée, chaque voix qui s'oppose au "développement" de l'Inde comme une nouvelle puissance internationale.

 

Pour toutes ces raisons, dans la deuxième Journée internationale de solidarité, le 30 Janvier, nous appelons à organiser des actions contre les ambassades, les consulats et autres institutions gouvernementales de l'Inde, des rassemblements, des manifestations et des conférences de presse qui demanderont bruyamment la fin de la "guerre contre le peuple", pour développer une 3ème phase de solidarité internationale, d'exposition et de réfutation des mensonges et de l'arrogance du régime fasciste hindou brahmanique et de ses parrains impérialistes.

 

Jour 3 – 31 janvier

 

En Mars 1967, avec la révolte armée paysanne du petit village de Naxalbari, a commencé une épopée de libération du peuple indien du joug de trois montagnes: la condition de semi-colonie, les relations de dépendance que l'indépendance formelle de l'Empire britannique en 1947 n'a pas touché de façon importante; les relations semi-féodales, inextricablement liées au système des castes qui aujourd'hui survit et est de fait renforcé, malgré la rhétorique du «développement» ; le capitalisme compradore bureaucratique, qui a grandi de mèche avec le capital impérialiste jusqu'à gagner des positions dans différents domaines et à l'échelle internationale, mais toujours sur la base de la super-exploitation des travailleurs et de la vente des ressources naturelles du pays.

 

Trois montagnes qui se soutiennent et se nourrissent l'une de l'autre. Contre elles, la tumultueuse guerre populaire développée et dirigée par les héritiers de la glorieuse insurrection de Naxalbari, les maoïstes, qui il y a 10 ans, se sont unis dans le PCI (maoïste).

 

Cette guerre populaire a montré la puissance des masses armées dirigées par un Parti communiste maoïste.

 

Grâce à la direction de ce parti, la guerre populaire s'est propagée à travers le pays et a construit ses bases dans environ un tiers de son territoire. Ainsi, la guerre populaire est devenue la principale menace interne au régime indien et de l'impérialisme dans une région cruciale du monde.

 

Cette guerre populaire a apporté son message et sa force parmi les masses opprimées dans le monde.

 

Dans un scénario de crise mondiale d'où le système impérialiste est incapable de sortir, la guerre populaire en Inde est un message et une raison d'espoir, non seulement pour les masses opprimées du pays, mais pour les travailleurs et les peuples dans le monde. C'est une expérience à faire connaître aux masses à travers le monde, afin d'attirer non seulement la confiance de la force des actions de l'Armée Populaire, mais aussi des leçons sur la nature et le développement des mouvements populaires que le parti dirige et que la guerre populaire rassemble et inspire, parce que la promotion de la guerre populaire en Inde remet en question l'équilibre du pouvoir non seulement en Asie du Sud, mais dans toute la structure du système impérialiste mondial.

 

Pour cela, le 31 Janvier 2015, pour la troisième Journée Internationale d'action et de solidarité avec la guerre populaire en Inde, nous lançons un appel à organiser des initiatives massives et de propagande, pour parler de la réalité extraordinaire de cette lutte, de ses réalisations, des grandes difficultés qu'elle a passés et celles auxquelles elle reste confrontée, le rôle en elle des masses, des mouvements, des classes, des secteurs sociaux, et, plus décisifs, la direction des maoïstes.

 

Nous lançons un appel à organiser des réunions, des conférences, des réunion-débats d'information partout où les forces actives existent en solidarité et des masses à qui véhiculer l'écho tonitruant de la révolution en Inde.


Des matériaux, documents, vidéos, publications pour préparer et tenir ces initiatives doivent être demandés à csgpindia@gmail.com

 

Comité International de Soutien à la Guerre Populaire en Inde

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Drapeau Rouge, le blog du PC maoïste de France
  • Drapeau Rouge, le blog du PC maoïste de France
  • : Le Drapeau Rouge est le journal et le blog du PC maoïste de France. Communiste,révolutionnaire et internationaliste, le PCmF lutte pour une révolution radicale en direction du communisme !
  • Contact

Evènements

Recherche

Publications

Livres

classiques

 

Brochures

http://www.aht.li/2055598/brochures_pcmf.JPG

Affiches

cpc.jpg

nouveaux combattants