Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2014 6 02 /08 /août /2014 15:02
Liberté pour Jonathan, arrêté en Inde

La police indienne a arrêté et mis en prison un jeune suisse, Jonathan, pour avoir participé à un meeting pour rendre hommage au Camarade maoïste Sinoj, mort le 16 juin dernier.

Voici le communiqué du vice-président du Comité pour la libération des prisonniers politiques, Etat du Kérala, Inde.

 

Liberté pour Jonathan !

Liberté pour les 4000 prisonniers politiques en Inde !

 


 

L'arrestation du citoyen suisse Jonathan Board,  venu au Kerala avec un visa touristique, par la police du Kerala pour des motifs futiles, est très discriminatoire et a un motif caché.

Pour justifier l'arrestation, la police du Kerala fabrique une version selon laquelle Jonathan a un lien avec les maoïstes et qu’il est venu assister à la réunion commémorative organisée par les maoïstes en hommage au guérilléro maoïstes Sinoj, qui est devenu martyr dans une explosion accidentelle le 16 juin 2014.

La police a également allégué que Jonathan y avait pris la parole et avait donc violé la loi sur les étrangers.

La police a monté des accusations contre lui et l’a incarcéré dans un cachot de la prison d’Iringalakkuda, District de Thrissur, Kerala.

J'étais le président du Comité Mémorial Sinoj qui a organisé la réunion et étais un des intervenants principaux.

En tant que Président, je tiens à préciser que Jonathan n'était ni un invité à la réunion, ni un intervenant.

Et il n'a pas pris la parole comme la police essaye de le faire croire.

Selon Jonathan, il est venu à la réunion par curiosité car il est une personne de gauche.

Il a obtenu l'information de la réunion par un journal en anglais.

Il a écouté les discours prononcés lors de la réunion jusqu'à la fin.

Il a également acheté des brochures en anglais.

La réunion officiellement terminée, Jonathan s’est présenté de lui-même auprès des organisateurs et a exprimé son souhait de se présenter à l'audience qui commençait à partir.

Par curiosité et en tant que Président j'ai accepté de son désir.

Il s'est présenté et a exprimé qu'il partageait aussi notre chagrin causé par le martyre de Sinoj. Ce n'était qu'un discours normal, que n'importe quel humaniste à travers le monde aurait pu exprimer.

La police et l'État qui est coupable en ayant accordant un traitement VIP pour les marines italiens qui ont violé les lois maritimes internationales ainsi que les lois indiennes et tué deux pêcheurs par balles, est en train de prendre une approche différente pour atteindre leurs objectifs politiques étroits.

C’est déplorable.

Et je/nous regrettons le destin malheureux de Jonathan, mais créé par l'État, et demandos aux forces et personnalités progressistes et démocratiques de la communauté internationale à intervenir dans l'affaire de Jonathan et faire pression sur les gouvernements de l'Inde/Kerala pour sa libération inconditionnelle de prison.

MN Ravunni, Vice-président du Comité pour la libération des prisonniers politiques,
Kerala, en Inde

09249713184

 

Partager cet article

Repost 0
Published by drapeau rouge - dans inde prisonniers politiques jonathan bold

Présentation

  • : Drapeau Rouge, le blog du PC maoïste de France
  • Drapeau Rouge, le blog du PC maoïste de France
  • : Le Drapeau Rouge est le journal et le blog du PC maoïste de France. Communiste,révolutionnaire et internationaliste, le PCmF lutte pour une révolution radicale en direction du communisme !
  • Contact

Evènements

Recherche

Publications

Livres

classiques

 

Brochures

http://www.aht.li/2055598/brochures_pcmf.JPG

Affiches

cpc.jpg

nouveaux combattants