Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2014 5 16 /05 /mai /2014 10:30
Vive la fusion des maoïstes dans le Parti Communiste d'Inde (maoïste) !

Le 1er mai dernier, la nouvelle de l'unification du PCI (ML) Naxalbari et du PCI (maoïste) a été diffusée dans le monde entier.

Cette fusion fait suite à celle survenue il y a 10 ans entre  les deux organisations qui ont formé le Parti Communiste d’Inde (maoïste), fusion qui sera célébrée le 21 septembre 2014 par une 2ème Conférence Internationale de Soutien à la Guerre Populaire en Inde, précédée d’une campagne internationale d’information et de mobilisation.  Cette fusion renforce la guerre populaire en Inde, processus révolutionnaire le plus développé dans le monde. Elle se déroule dans un pays du monde qui est peuplé de plus d’un milliard d’habitants, faisant de la Guerre Populaire en Inde un évènement majeur pouvant bouleverser l’équilibre des forces au niveau mondial.

Avec les grèves économiques massives qui ont regroupé 100 millions de prolétaires, renforçant objectivement la guerre populaire, un autre front  de lutte s’ouvre centré dans les villes.

La guerre populaire qui se développe en Inde est la suite et le renouveau de la guerre populaire en Chine qui a permis la prise du pouvoir en 1949 et la guerre de libération nationale au Vietnam.  En Inde, la guerre populaire mobilise en son sein et autour d’elle une grande masse de paysans, un grand nombre de femmes, de prolétaires, d’intellectuels.

Face à cela, le gouvernement indien répond par la violence la plus brutale. Il a ainsi déclenché l’ « Opération Green Hunt » dans laquelle des centaines de milliers de militaires et paramilitaires mènent une guerre contre leur propre peuple et commettent les pires des exactions : enlèvements, tortures, destructions de villages et de récoltes, meurtres, viols,… Récemment, le professeur de l’Université de New Delhi, le Dr GN Saibaba, a été enlevé et placé en détention malgré son handicap physique à 90%.

Plus globalement, cette guerre populaire s’inscrit dans le cadre de la crise économique du système capitaliste, de la lutte acharnée entre Etats et monopoles pour se repartager le monde. Les guerres et différentes interventions en cours en sont le témoignage direct.

D’autre part, les gouvernements de droite ou de gauche poursuivent leur politique de casse des conquêtes sociales et leurs « plans d’austérité », le chômage massif se généralise, l’exploitation s’accentue et la misère s’étend. C’est sur ce terrain pourri que se développent les partis fascistes et néo-nazis en Europe, ainsi qu’en Inde avec le BJP parti nationaliste hindou, ou sous d’autres couvertures dans d’autres pays

Comme on a pu le voir par le passé, pour s’opposer à la misère, aux exactions, seule la résistance à l’exploitation et à l’oppression, seule la lutte organisée des prolétaires et des peuples permet  de faire reculer l’ennemi de classe, puis de vaincre et de construire une société nouvelle. C’est aujourd’hui le chemin suivi par le Parti Communiste d’Inde (maoïste) qui s’est renforcé par cette nouvelle fusion des forces maoïstes. C’est la guerre populaire qui fait reculer l’Etat indien, c’est l’unification des forces révolutionnaires qui préparent les prochaines guerres populaires, qui apporteront de nouvelles victoires aux prolétaires et aux peuples du monde.

Dans l’esprit de l’internationalisme prolétarien définit par Lénine «il n'est qu'un, et un seul, internationalisme véritable: il consiste à travailler avec abnégation au développement du mouvement révolutionnaire et de la lutte révolutionnaire dans son propre pays, à soutenir (par la propagande, la sympathie, une aide matérielle) cette même lutte, cette même ligne, et elle seule, dans tous les pays sans exception», nous développons l’Unification des maoïstes dans l’Etat français tout en nous engageant dans le processus de reconstruction d’un centre international des organisations et partis et maoïstes et espérons que le regroupement des maoïstes d’Inde dans un seul et même Parti aidera à mener à bien cette tâche.

Contre l’impérialisme et son cortège de ruines et de misère, formons les partis d’avant-garde et le front révolutionnaire le plus large possible pour en finir avec ce système.

 

LIBERTE POUR GN SAIBABA !

A BAS L’OPERATION GREEN HUNT !

VIVE LA GUERRE POPULAIRE EN INDE !
VIVE L'UNIFICATION DES MAOISTES EN INDE !

EN AVANT VERS L'UNIFICATION DES MAOISTES DANS L'ETAT FRANÇAIS !

 

Bloc Rouge (Unification des maoïstes)

 


 

Parti communiste d'Inde (maoïste)
Comité Central
__________________________________

1er mai 2014

Déclaration de fusion du PCI (maoïste) et du PCI (ML) Naxalbari


Saluons la fusion des Partis maoïstes en Inde dans un seul Parti !

 

(Transmis à la presse par les camarades Abhay et Krantipriya, porte-paroles des Partis respectifs)

A l'occasion de la journée internationale du prolétariat mondial, le glorieux 1er mai, nous les maoïstes d'Inde, avec un grand sens de la responsabilité et une ferme conviction, annonçons la fusion du PCI (maoïste) et du PCI (ML) Naxalbari en un seul Parti, qui sera connu comme PCI (maoïste). Renforçant ainsi l'avant-garde du prolétariat indien, qui est un contingent du prolétariat mondial, nous nous consacrons toujours plus fermement à la cause de la révolution indienne et de la révolution prolétarienne mondiale.

Le mouvement maoïste a pris forme à travers la grande insurrection de Naxalbari de 1967. Inspirés et dirigés par les camarades Charu Mazumdar et Kanhai Chatterjee, dirigeants fondateurs de notre Parti, des milliers de dirigeants, de cadres et de masses ont donné leur précieuse vie pour faire avancer le mouvement révolutionnaire et construire un Parti fort.

Après l'échec du début des années 1970 et le martyr du camarade Charu Mazumdar, les forces communistes révolutionnaires ont été divisées en plusieurs groupes. Les révolutionnaires authentiques, tout en essayant de construire le mouvement dans leurs régions respectives, ont fait de sérieux efforts pour unifier tous les révolutionnaires en un seul Parti. Durant ce processus au cours des quatre dernières décennies, les deux principaux courants représentés par les anciens PCI (ML) (Guerre Populaire) et le MCCI ont fusionné en un seul Parti, le PCI (maoïste), le 21 Septembre 2004. Cela a marqué un saut qualitatif dans la réalisation de la volonté persistante des ouvriers, des paysans et des autres masses opprimées de construire un centre de direction unique afin de mener la guerre révolutionnaire de nouvelle démocratie en Inde à la réussite et aller de l’avant vers l’établissement du socialisme et du communisme. De même, le PCI (ML) Naxalbari a fait de sérieux efforts pour unifier toutes les forces maoïstes authentiques en luttant contre le révisionnisme de l’ancien CRC, PCI (ML), dirigé par le liquidateur K. Venu et Red Flag dirigé par l'opportuniste KN Ramachandran. En tant qu’aboutissement de ces processus, les deux Partis, le PCI (maoïste) et le PCI (ML) Naxalbari se sont unifiés, donc notre Parti, le PCI (maoïste), s’en trouve d’autant plus renforcé. Cette unification prouve sans aucun doute que, d'une part, par la mobilisation des masses opprimées dans la Guerre Populaire Prolongées contre les classes dominantes et l'impérialisme et que, d'autre part, en adhérant au marxisme -léninisme-maoïsme et à la ligne révolutionnaire du Parti et en menant une lutte opiniâtre contre les révisionnistes et les liquidateurs, l’ensemble des forces maoïstes authentiques peuvent s'unir en un seul Parti , aussi long ce processus soit-il. Notre Parti doit continuer la tâche d'unifier toutes les forces révolutionnaires authentiques qui fonctionnent dans différents groupes ML.

Le Parti unifié prend le marxisme -léninisme-maoïsme comme idéologie guide et approfondit sa compréhension par sa confirmation, sa défense et son application créative. Par la synthèse continue des leçons de sa pratique révolutionnaire et par l’apprentissage des expériences des contingents révolutionnaires du prolétariat et des masses en lutte à travers le monde, il développe sa ligne et sa pratique. Il assume les tâches de mise en œuvre de la révolution de nouvelle démocratie anti- féodale et anti-impérialiste. Cette révolution mène au socialisme et par la suite au communisme par la poursuite de la révolution au travers de révolutions culturelles. L'impérialisme, le féodalisme et le capitalisme bureaucratique sont les cibles de la révolution de nouvelle démocratie, dont le contenu principal est la révolution agraire armée. La voie de la révolution est celui de la guerre populaire prolongée. La contradiction entre le féodalisme et les vastes masses est la principale. Il estime que la contradiction entre l'impérialisme et les nations et peuples opprimés est la contradiction principale au niveau mondial. Elle s'intensifie avec les autres contradictions fondamentales dans le monde.

L'unité maintenant atteinte stimule la capacité du PCI (maoïste) à mieux remplir son rôle d'avant-garde de la révolution indienne. Au fil des décennies de lutte ardue, au prix de sacrifice de milliers de vies de grands dirigeants communistes, de combattants rouges et de masses opprimées, le PCI (maoïste) a développé la guerre populaire en Inde au niveau où des bases de guérilla et le pouvoir politique rouge, sous la forme de Comités Populaires Révolutionnaires, ont été établis en Inde centrale et orientale, protégés par l’Armée de Guérilla Populaire de Libération et la Milice Populaire. Ceci a pu été réalisé par la lutte contre les campagnes de répression les plus brutales, maintenant concentrées dans l'Opération Green Hunt - une guerre contre le peuple. Dans ce cadre, des dizaines de milliers de personnes ont été brutalement attaquées. Les assassinats, les viols, les incendies de maisons et les destructions des récoltes, les déplacements forcés et de nombreuses autres pratiques inhumaines sont communes. Maintenant, l'Etat indien répète activement des attaques aéroportées et au sol avec son armée de l'air et de terre. Mais en dépit de cet assaut meurtrier, la guerre populaire prolongée continue de progresser par  vagues. L'expansion récente dans la partie sud des Ghâts occidentaux situés le long de la côte ouest de la péninsule indienne est la preuve que les flammes de la révolution vont continuer à se propager jusqu'à ce que l'État indien, ce pilier de l'impérialisme en Asie du Sud, soit détruit.

Alors que les impérialistes et les classes dirigeantes à leur botte du monde entier sont prises dans une crise sans relâche, la situation révolutionnaire favorable dans le monde conduit à d'intenses luttes de classe dans le monde impérialiste et aux guerres populaires dirigées par les maoïstes ainsi qu’à des luttes anti-impérialistes par d'autres forces dans les pays opprimés. En Inde, d'une part, les classes dirigeantes ont déployé 400 000 de ses forces mercenaires dans le centre et l'est de l'Inde, où la lutte des classes a atteint le stade d'une intense guerre civile révolutionnaire, apparaissant comme une alternative révolutionnaire et inspirant les larges masses opprimées vers la révolution et qui se concrétise dans la formation de l'Armée de Guérilla Populaire de Libération (PLGA) et dans le nouvel Etat démocratique sous sa forme embryonnaire. Les classes dirigeantes indiennes renforcent la militarisation des Ghâts occidentaux pour écraser la lutte armée révolutionnaire naissante. D'autre part, elles imposent les politiques de mondialisation anti-populaires sur le dos des travailleurs, des paysans, des adivasis, des dalits, des femmes et des autres masses opprimées, conduisant à une augmentation des luttes militantes. Utilisant cette situation favorable, le parti fera de plus grands efforts pour faire avancer le mouvement révolutionnaire à un niveau plus élevé et mieux remplir ses missions internationales. Il s'efforcera de tout mettre en œuvre pour mobiliser les masses par centaines de milliers, d'intensifier et d'élargir la guerre de guérilla, de relever les grands défis auxquels est confronté le mouvement révolutionnaire et de les surmonter.

Douloureusement conscients de la profonde souffrance et de la misère dans laquelle la grande majorité des gens sont obligés de vivre en Inde et dans le monde entier en raison du système impérialiste mondial inhumain, conscients de la dévastation causée par ce système sur l'environnement mondial et l'existence même de la vie sur cette terre, valorisant la mémoire des milliers de martyrs qui ont donné leur vie pour la cause du communisme, et se ralliant sous le drapeau rouge écarlate de leur sang, nous nous engageons à faire de l’unité à laquelle nous sommes parvenus une arme puissante de la révolution.



Ganapathy
Secrétaire général
PCI (maoïste)

Ajith
Secrétaire
PCI (ML) Naxalbari

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Drapeau Rouge, le blog du PC maoïste de France
  • Drapeau Rouge, le blog du PC maoïste de France
  • : Le Drapeau Rouge est le journal et le blog du PC maoïste de France. Communiste,révolutionnaire et internationaliste, le PCmF lutte pour une révolution radicale en direction du communisme !
  • Contact

Evènements

Recherche

Publications

Livres

classiques

 

Brochures

http://www.aht.li/2055598/brochures_pcmf.JPG

Affiches

cpc.jpg

nouveaux combattants