Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2013 6 30 /11 /novembre /2013 09:58
Communiqué de soutien à la campagne de récolte de fonds de Bayan suite à l'ouragan Haiyan

PHILIPPINES

 

Le 7 novembre 2013 l’ouragan Haiyan a déferlé sur les Philippines et provoqué près de 4.000 morts selon le gouvernement philippin, 2.5 millions de personnes ont besoin d’une aide alimentaire d’urgence. Le pays est l’un des plus exposé de la planète après Vanuatu et les iles Tonga dans le Pacifique. Entre 2000 et 2012 les phénomènes naturels ont coûté près de 200 millions d’€ par an (0.7% du PIB). En 2009, il ya eu 900 morts, et coûté près de 700 millions d’€. En 1991, l’éruption du Pinatubo sur l’île de Luzon à dévasté les champs de riz et de cannes à sucre, et l’aquaculture (eaux polluées). Ce dernier cyclone va coûter 4 milliards d’€.

Les Philippines sont devenues le paradis des investisseurs des pays impérialistes. La récente expansion économique profit au commerce de détail, au secteur des jeux, ou aux centres d’appel délocalisés. Cela ne crée pas d’emplois durables, 10 millions de philippins sont obligés de travailler dans les pays du Golfe, aux USA ou en Europe dans des conditions très difficiles pour subvenir aux besoins de leurs parents En 2012 ils ont envoyé aux prix de lourds sacrifices 20 milliards de dollars. L’archipel des Philippines est peu industrialisé, la corruption gangrène l’économie, la bourgeoisie compradore est liées aux puissances impérialistes principalement les USA, et une partie des terres est détenue par les propriétaires fonciers.

L’archipel des Philippines compte plus de 7000 iles pour une superficie de 300.000 km² et 100.000.000 d’habitants. La guerre d’indépendance commence en 1895 contre la couronne d’Espagne. Prenant prétexte des atrocités commises par les espagnols, l’explosion d’un navire américain à la Havane, les USA déclare la guerre à l’Espagne. L’Espagne doit céder les Philippines, Cuba, Porto-Rico, quelques iles du pacifique, pour 20 millions de dollars. Les Philippines passent sous administration américaine. L’Eglise doit vendre ses domaines aux ilustrados qui forment avec la bourgeoisie créole, la bourgeoisie compradore pro USA.

En 1899, la bourgeoisie nationale dirigée par Aguinaldo, proclame la 1ère république philippine, les masses vont déclencher la guérilla. Près de 20.000 combattant + 200.000 civils massacré-e-s torturé-e-s par les troupes américaines, sans compter les centaines de milliers morts de faim, décimés par les épidémies, morts dans le premier camp de concentration sur l’île de Marinduque. Mark Twain et d’autres intellectuels créent la Ligue anti-impérialiste.

Après la reddition des chefs de l’insurrection, l’Acte organique met fin à la guerre en 1902. Une autre guérilla éclate parmi les populations musulmanes du Sud (Moros) qui dure jusqu’en 1913, guérilla qui reprende en 1972, dirigé par le Front de Libération National Moro, puis par le Front Islamique de Libération Abu Sayaf.

En 1935 est accordé une autonomie qui doit se transformer en indépendance dans un délai de 10 ans. En 1930 est fondé le PKP. En 1942, les japonais envahissent l’archipel et chassent les troupes US. La guérilla se développe, celle menée par le reste des troupes américaines et celle du Parti communiste (les Huks). Entre octobre 1944 et mars 1945, les USA reprennent le contrôle des Philippines. En se repliant les militaires japonais ont massacrés 100.000 hommes. En 1946 les USA accordent « l’indépendance », mais les Huks poursuivent la lutte armée contre le pouvoir fantoche et les USA, jusqu’ne 1954 dans le centre de l’île de Luzon, des dizaines de milliers de combattants et de civils. Lors de la rupture sino-soviétique le PCP sombre dans le révisionnisme. En 1968 est créé le PCdP, qui se revendique du m-l-m.

En 1969 est formée la Nouvelle Armée du Peuple et du Front National Démocratique. Elle affrontera la dictature fasciste de Marcos (1965/1986) qui est renversé par un mouvement populaire. Ses successeurs Cory Aquino Fidel Ramos ne seront guère plus progressistes. La terreur réactionnaire va reprendre avec Joseph Estrada et Gloria Macapagal-Arroyo, la corruption gangrène le pays.

La NPA a le soutien de la Chine à ses débuts, mais dès 1975 Deng Xiaoping entame par la voie diplomatique un rapprochement avec le régime Marcos qui se confirme après la mort de Marcos, quant à l’URSS elle ne soutiendra pas le NPA, mais Marcos jusqu’en 1986.

La lutte se poursuit et progresse pour la libération totale des Philippines ainsi que celle des Moros pour l’autodétermination.

Depuis 2001, prétextant de soi-disant liens des Moros avec Al Quaïda, les USA ont renforcé leur présence militaire et participent à la guerre contre-révolutionnaire et aux exactions fascistes contre la population. Le NPA est inscrit sur la liste antiterroriste par les USA et l’UE.

Le Président du PCP José maria Sison a passé 9 ans en prison, libéré après la chute de Marcos et réfugié aux Pays-Bas où il a demandé l’asile politique. En 2002, il est placé par le gouvernement néerlandais sur la liste terroriste, ses comptes bancaires sont bloqués, il est privé de se revenus et de toute aide sociale. En, 2004, il doit être expulsé. En 2007, il est incarcéré, mais est libéré grâce à une mobilisation internationale un moi après. Le 30septemebre dernier le Tribunal de 1ère instance de l’UE, le retire de la liste terroriste, débloque ses comptes et rétablit ses droits.

Le PCP a déclaré que : les unités de la NPA « cesseraient et s’abstiendraient » de toutes opérations contre la police, l’armée et les paramilitaires. Ces opérations ne reprendraient pas avant le 25 novembre. Mais l’armée en profite pour faire des incursions dans les zones libérées par les communistes, « ils exploitent le drame des victimes de la catastrophe Yolanda, pour dissimuler les brutalités de leurs opérations offensives continuelles ».

Le typhon, est, sous couvert d'aide humanitaire, l'occasion pour les impérialistes de se ruer sur les Philippines . Les aides allouées ne sont pas gratuites. Ce n'est pas par humanitarisme que les pays étrangers donnent des millions de dollars au gouvernement philippin, mais pour s'assurer de sa fidélité.

En outre, c'est l'occasion d'opération militaires d'occupation, et de se servir de la catastrophe pour chaque pays d'avancer ses pions. Le Japon réalise aujourd'hui sa plus grande opération militaire depuis la seconde guerre mondiale, depuis plusieurs années le Japon effectue un retour de présence militaire dans les eaux du pacifique au prétexte d'opérations humanitaires. La Chine, en conflit avec les Philippines suite à l'occupation d'un attol par les chinois l'année dernière, après avoir versé une aide ridicule, a décidé d'augmenter son aide.

Les USA profitent de la situation pour renforcer leur présence militaire, et mettre un pied sur l'archipel et participer à la lutte contre les communistes et les Moros.. Les USA avec le porte avion Washington qui s’ajoute aux 6 navires déjà présents dans les eaux philippines, 7.000 marins, deux avions de transport, vingt-trois hélicoptères, et une capacité de 1,5 million de litres d’eau par jour ont pris en main l’aide. Des milliers de soldats américains se dirigent vers l’archipel et se sont emparés de plusieurs aéroports. « L’armée américaine a également profité de la catastrophe pour gagner un accès à l’aéroport et au port de Mactan, depuis longtemps sujet de négociation quant à un renforcement de la présence américaine aux Philippines »

 A Haïti les USA avaient militarisé l’aide, après le tremblement de terre ils ont maintenu leur présence sur place. « Ce dont les victimes de la catastrophe ont besoin dans l’urgence, ce sont des soins médicaux. Les vaisseaux de guerre américains apportent des rations d’urgence pour justifier leur présence dans les eaux souveraines des Philippines »

Humanitaire et intervention militaire ne sont que les deux faces d'une même pièce : celle de l'impérialisme. Les ONG sont des émanations des Etats impérialistes pour poursuivre leur pillage des richesses des pays dominés au détriment des populations réduites à une pauvreté extrême, démuni-e-s face aux catastrophes naturelles faute de moyens pour les prévenir.

Les communistes apportent une entraide certes limitée aux populations, mais aussi les organisent pour combattre les impérialistes et leurs « chiens de garde » qui les oppriment et les exploitent, les laissent démunis et désemparés devant ces catastrophes que l’on pourrait prévenir si le pays n’était mis en coupe réglée.

Les communistes dans le monde doivent apporter leur solidarité au peuple philippin. C’est l’appel que lancent les communistes philippins communistes et aux progressistes du monde entier.

PCMF/OCFR

 

Voir l'appel de soutien à Bayan signé par plusieurs organisations : Solidarité avec le peuple des Philippines !

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Drapeau Rouge, le blog du PC maoïste de France
  • Drapeau Rouge, le blog du PC maoïste de France
  • : Le Drapeau Rouge est le journal et le blog du PC maoïste de France. Communiste,révolutionnaire et internationaliste, le PCmF lutte pour une révolution radicale en direction du communisme !
  • Contact

Evènements

Recherche

Publications

Livres

classiques

 

Brochures

http://www.aht.li/2055598/brochures_pcmf.JPG

Affiches

cpc.jpg

nouveaux combattants